• Accueil
  • > Recherche : photo mosquée

Résultats de votre recherche

L’UNION DE LA DROITE NATIONALE EST NÉE

Posté par PDF87 le 10 novembre 2011

null

null

De gauche à droite : Hubert Savon (MNR), Carl Lang (PdF), Roland Hélie (Synthèse nationale), Robert Spieler (NDP). Photo D.R.

Pour eux, le Front national est devenu un parti du système au même titre que l’UMP ou le PS. Eux ce sont les déçus de ce qu’ils appellent désormais le Front familial en référence au passage de témoin entre Jean-Marie Le Pen et sa fille Marine. Pas question pour Carl Lang (PdF), Robert Spieler (NDP), Annick Martin (MNR), Roland Hélie président de Synthèse Nationale, de laisser à Marine Le Pen le monopole du combat national.

Union de la Droite Nationale ou UDN tel est le nom adopté par ces divers mouvements et associations qui s’opposent à la nouvelle orientation politique prise par le Front national sous la direction de Marine Le Pen.

Dans le “bulletin de naissance” distribué aux journalistes présents mardi matin dans un hôtel parisien les responsables de ces petits partis détaillent les raisons qui les ont amenés à se fédérer pour participer aux prochaines échéances électorales, présidentielle d’abord et législatives ensuite.

Parmi les griefs retenus contre la nouvelle direction du FN : l’abandon des “fondamentaux du camp nationaliste et identitaire” pour complaire au “politiquement correct” et de citer l’ambiguïté du FN sur l’islam (Jean-Marie Le Pen qui se prononce en faveur d’une grande mosquée à Marseille) et le discours résolument laïciste de sa fille ou bien encore l’acceptation du parti à considérer les immigrés comme “des branches de l’arbre France”.

Les membres signataires de la charte de l’UDN se fixent comme objectif de lutter pour “la décolonisation de la France et de l’Europe”,” la défense intransigeante de l’identité nationale et européenne, dans le respect des identités régionales”.

C’est l’ancien secrétaire général du FN et aujourd’hui président du Parti de la France, Carl Lang qui sera le candidat de l’UDN à l’élection présidentielle de 2012. L’Union de la Droite Nationale prévoit également de présenter 200 candidats aux élections législatives qui suivront.

Publié dans Non classé | Pas de Commentaires »

La chronique des Lémovices

Posté par PDF87 le 30 octobre 2011

logopdfvert21.jpg

La Christianophobie

France, fille aînée de l’église. Les jeunes générations ne doivent même pas savoir de quoi  je parle car malheureusement, non seulement l’héritage chrétien se perd mais en plus, l’invasion migratoire de masse donne lieu depuis quelques années à un remplacement religieux. En effet,  les musulmans qui ont pour devoir de conquérir l’endroit où ils se trouvent mènent à bien leur mission. L’islam introduite sournoisement par nos dirigeants et les grands patrons sans vergogne, et toujours à la recherche de main d’oeuvre à bas coup, commence à porter ses fruits et c’est une véritable substitution qui est en train de s’opérer en France et en Europe en général.

Le nombre de chrétiens baisse dangereusement au même moment où le nombre de musulmans grimpe à en donner le vertige. Le nombre de mosquées s’accroît un peu partout sur notre vieille Terre. Pire encore, les socialistes de l’Umps jusqu’àcertains bien-pensants du Fn marinique s’en prennent aux chrétiens. Et les preuves sont de plus en plus nombreuses !  Un des derniers exemples est la lamentable exposition qui a vu renaître « l’artiste »  new-yorkais afro-cubain Andres Serrano et sa photo immonde nommée « piss christ » sur laquel on voit Jésus baigner dans de l’urine.

Les journaliste gauchistes n’hésitent plus à renierla religion dont ils ont reçu l’héritage et pire encore, ils font régulièrement la promotion de l’islamisation de la France. Ainsi, régulièrement, on entend parler des prêtres pédophiles mais jamais un mot sur les imams pédophiles qui sévissent un peu partout. Il est inutile de rappeler que dans les pays arabes, les coptes d’Egypte par exemple se font massacrer régulièrement ou écraser par les chars du pouvoir. La construction d’une église sur ces terres qui ont été chrétiennes avant d’être islamisées en 639 pour l’Egypte ne pouvait être envisageable. Il faut noter que dans le monde, les musulmans représentent 1,57 milliard d’individus en hausse de plus en plus rapidement puisqu’ ils font plus d’ enfants que les non-musulman, il ne faut pas être bon en mathématiques mais juste avoir un peu de logique pour dire qu’ il sera naturel d’ être inférieurs en nombre. Au même moment où les chrétiens sont persécutés et pervertis par les médias nauséabonds.

En conclusion, que l’onsoit croyant ou pas nous recevons de notre patrimoine un héritage chrétien qui se perd à grande vitesse et il est impératif que la religion chrétienne reprenne le poids qui a été le sien avant que l’Europe ne  devienne définitivement Terre d’Islam ! Eux n’ ont pas de politique mais cas làlàlàlà ! ! ! !

Publié dans Non classé | 1 Commentaire »

La mosquée de Guéret (Creuse) inaugurée

Posté par PDF87 le 8 octobre 2011

null  La mosquée de Guéret (Creuse) inaugurée DSCF0032

La mosquée de Guéret sis route d’Ahun a été inaugurée ce samedi 1 Octobre. Il y a 20 ans, l’idée d’une mosquée commença à germer dans l’esprit des musulmans de Guéret et ses environs. Mais ce ne sera qu’en 2009 que les travaux de la mosquée commenceront. Trois ans et 240 000 euros plus tard, une nouvelle mosquée de 364 m² voit le jour, elle permettra aux 2000 musulmans des 14 000 habitants de la ville de pratiquer enfin leur culte convenablement.

Le bâtiment est composé de deux salles de prières, l’une pour les femmes et l’autre pour les hommes, salles de cours, d’un bureau administratif et d’une cuisine. La mosquée pourra accueillir jusqu’à 400 fidèles simultanément.

La mosquée guéretoise est l’unique du Limousin surmontée d’un minaret.

Publié dans Non classé | Pas de Commentaires »

Les mairies PS d’Angoulême et Rochefort bradent leurs terrains pour des mosquées

Posté par PDF87 le 8 octobre 2011

null
La Ville vend l’ancienne école Marcel-Pagnol, mise à disposition depuis 2007, à l’association des musulmans de Charente pour 102.000 €. Un achat rendu possible par les dons. Jusque-là, on ne voulait pas faire les importants travaux nécessaires parce que le lieu ne nous appartenait pas.

Kader Bouazza montre les huisseries qu’il va falloir changer en priorité dans la salle de prière de la mosquée, rue de la Charité. Photo Phil Messelet
Un premier exploit financier qui en appelle d’autres. Lundi, la Ville d’Angoulême officialisera en conseil municipal le rachat de la mosquée de Basseau, rue de la Charité, par l’association des musulmans de Charente. Pour devenir propriétaire de l’ancienne école Marcel-Pagnol mise à sa disposition depuis 2007, la communauté s’est cotisée pendant plus d’un an, jusqu’à réunir les 102.000 €, le prix de vente proposée par la mairie.

À l’intérieur de la salle de prière cette semaine, une petite affiche sur le panneau d’information fait le point sur les sommes récoltées. Ainsi, au 25 août, la somme était de 82.000 €. «ça n’a pas été facile, mais entre la vieille dame qui accepte de donner cinq euros de sa modeste retraite et le soutien des mosquées de la région ou de celle de Paris, on a réussi. Cette solidarité est formidable», se félicite Kader Bouazza, le président de l’association, également président du conseil du culte musulman dans le Grand-Ouest.

Désormais, les musulmans d’Angoulême ont un lieu de culte qui leur appartient. Et ça change tout, en particulier pour moderniser et isoler le bâtiment. «Jusque-là, on ne voulait pas faire les importants travaux nécessaires parce que le lieu ne nous appartenait pas», poursuit Kader Bouazza, même si des travaux «d’urgence d’un montant de 25.000 à 30.000 €» avaient déjà été faits par la communauté.

Mais l’exploit est appelé à se répéter. Il va falloir trouver une somme au moins équivalente à l’achat pour moderniser le lieu. C’est aussi une des raisons pour laquelle la mairie a accepté de baisser le prix de vente de 170.000 € (l’estimation des Domaines) à 102.000 €. Huisseries et isolation d’abord pour en finir avec «l’été très chaud et l’hiver très froid à l’intérieur», mais aussi agrandissement du lieu de prière, font partie des objectifs.

L’exemple de Rochefort pour baisser les coûts

«Les fidèles sont de plus en plus nombreux, autour de 350 un vendredi de prière, et certains sont obligés de rester dehors. On doit donc agrandir», poursuit Kader Bouazza, qui peut compter pour l’instant sur environ 350 m2, salle des femmes comprises. Désormais, la totalité du bâtiment est propriété de l’association, soit 750 m2.

Kader Bouzza peut se féliciter du chemin parcouru depuis les premiers locaux mis à disposition de la communauté en 1979 (lire l’encadré).

Mais après avoir mis la main à la poche, les musulmans d’Angoulême pourraient aussi mettre la main à la pâte, comme à Rochefort. En 2009, les musulmans de là-bas ont construit bénévolement leur mosquée sur un terrain loué à la mairie 50 € par an. Ce qui a abaissé le coût de l’édifice religieux à 300.000 € environ. Avec des dons des fidèles mais aussi des mosquées voisines, dont Angoulême. «Nous aussi, on va essayer de sortir la brouette et le ciment et profiter des compétences de chacun», explique Kader Bouazza.

Publié dans Non classé | Pas de Commentaires »

Avec la fin du ramadan, la grande mosquée de Moscou est pleine à craquer

Posté par PDF87 le 30 août 2011

null
Rues bloquées, tramway perturbé et cris d’ »Allah Akbar »: les célébrations d’Ouraza baïram (Aïd al-Fitr) marquant la fin du ramadan ont largement dépassé mardi les modestes dimensions de la plus grande mosquée de Moscou pleine à craquer face à l’afflux de croyants.
Des dizaines de milliers de musulmans –environ 50.000 selon la police
– sont venus prier dans cette mosquée en mesure d’accueillir tout au plus 800 personnes.

Un peu partout, il y a des distributeurs de sadaka, un repas d’offrande traditionnelle, et des mendiants qui attendent une aumône généreuse à l’occasion de cette grande fête célébrant la fin du mois de jeûne du ramadan.
« C’est une fête sacrée pour tous les musulmans. C’est hors de question de ne pas venir », souligne Akhmed Gousseïnov, 45 ans.
Considérée comme la plus grande de Moscou, cette mosquée n’est cependant pas à la dimension de la population musulmane croissante dans la capitale russe: lors des grandes fêtes religieuses les croyants n’arrivent même pas à s’approcher du bâtiment vert aux croissants dorés.
Faute de place dans la mosquée, pleine dès l’aube, ils ont occupé mardi les trottoirs et la rue attenants, les rails du tramway, grimpant sur les grilles des bâtiments voisins et les lampadaires jusqu’à la station de métro située quelque 500 mètres plus loin.
Sur les lieux, plusieurs centaines de policiers, dont une dizaine à cheval, ont encerclé le secteur autour de la mosquée, ne laissant ouvert que quelques petits passages, y compris vers le métro, fermés peu après le début de la prière principale… au grand dam des passants ordinaires.
« On ne peut passer nulle part. Tout est bloqué! Et c’est en plein centre de Moscou! C’est scandaleux! », s’insurge Nina Safronova, 50 ans.
Une vielle femme boiteuse, un bâton à la main, pleure sans comprendre où aller. Un quadragénaire en costume clair à carreaux tape fébrilement sur son portable haut de gamme, furieux d’avoir raté un rendez-vous important.
Les croyants, eux, sont serrés dans la rue, entourés de policiers, sans avoir la place de déplier leurs tapis de prière pour la plupart d’entre eux. Ils tendent l’oreille pour entendre le mufti en chef russe, Ravil Gaïnoutdine, qui s’adresse de la mosquée aux musulmans de Russie.
Il annonce une bonne nouvelle: cette mosquée sera « bientôt reconstruite et agrandie », les moyens nécessaires ayant été trouvés « grâce à Allah et à des musulmans généreux ».
Une fois la prière finie, de forts applaudissements et des cris se font entendre. La foule des croyants se dirige lentement vers le métro, certains se serrent la main, d’autres sifflent pour manifester leur joie.
« Ce n’est pas de leur faute s’ils sont obligés de s’installer dans la rue pour la prière », observe Iouri Samoïlov, professeur de littérature de 40 ans. « Ils ont besoin de prier quelque part et il y a trop peu de mosquées à Moscou ».
Quatre mosquées seulement sont à la disposition des croyants dans la capitale russe qui compte entre 1 et 2 millions de musulmans, selon différentes estimations.
Après la chute de l’URSS en 1991, des centaines de milliers d’immigrés originaires des anciennes républiques soviétiques d’Asie centrale, à majorité musulmane, ont afflué à Moscou qui comptait déjà une importante communauté confessant l’islam, et leur nombre ne cesse d’augmenter.

Publié dans Non classé | Pas de Commentaires »

Marseille : l’alliance entre le dirigeant de la mosquée et Stéphane Durbec, un élu FN

Posté par PDF87 le 5 juillet 2011

Omard Djellil, secrétaire général de la mosquée de la Porte d’Aix et Stéphane Durbec, élu FN créent une association. Ils s’expliquent…

null

Marseille : l'alliance entre le dirigeant de la mosquée et Stéphane Durbec, un élu FN stephane_durbec

null

La rencontre avait fait grand bruit à Marseille, surtout dans la communauté musulmane. Omar Djellil, secrétaire général de la mosquée de la Porte d’Aix et représentant associatif (Présence citoyenne), avait rencontré Stéphane Durbec, conseiller régional FN. Un rendez-vous qui, en plus, n’était pas resté sans lendemain. Les deux hommes s’étaient revus. Et en présence de… Jean-Marie Le Pen.

Malgré la « tempête » que souleva ce que beaucoup considéraient comme une alliance contre nature, les deux hommes avaient promis qu’ils iraient encore plus loin. C’est fait. L’Alliance République Éthique est née le 1er juillet. Loin d’une association obscure, qui se plongerait seulement dans les affaires marseillo-marseillaises, le mouvement se veut national. « Stéphane Durbec est président, moi secrétaire général et porte-parole, annonce Omar Djellil. Mais, dans le bureau, il y a des hommes d’autres régions. Benoît Girard, par exemple, un prof d’histoire-géo, est de Charleville. Il sera délégué général. Et Mehrez Kachbouri, chef d’entreprise, qui est trésorier, vient de la Loire. »

Des hommes de toutes les régions, de tous les milieux sociaux, de tous les bords politiques et de toutes les confessions : l’Alliance République Ethique a voulu ratisser large. « Et si le siège national est à Marseille, il existe déjà sept sections en France. »

Quel est le but du jeu ? A quoi va donc servir cette association ? Omar Djellil poursuit : « Nous voulons défendre l’intérêt commun, l’identité nationale. Aujourd’hui, les partis politiques, comme le monde associatif, sont défaillants. On catégorise les genset c’est le règne du clientélisme. » Omar Djellil veut faire tomber les barrières.

Le discours de Stéphane Durbec est à l’unisson: « On veut aller vers l’intérêt général et le sens des valeurs politiques. On veut regrouper tous les enfants de la République, quelles que soient leur religion ou leurs idées. » Pour l’élu FN, cette association est la rencontre d’un élu de la République et d’un représentant associatif, au fort caractère qui n’ont qu’une idée: rassembler. « On va établir une charte, poursuit Durbec. On la présentera à tous les candidats à la présidentielle et on va lancer une série de colloques. »

Quant au nouveau séisme que risque de provoquer cette alliance à Marseille, Omar Djellil ironise : « En 30 ans de militantisme, ceux qui me critiquent n’ont jamais produit un artichaut. »

Publié dans Non classé | Pas de Commentaires »

Nantes : une grande mosquée subventionnée pour 2012

Posté par PDF87 le 19 mai 2011

null
La mairie socialiste finance en partie le centre « culturel »

L’ Association Islamique de l’Ouest de la France (AIOF – branche régionale des islamistes de l’UOIF) a acheté un terrain de 3100 m² afin de construire une mosquée comprenant une partie de 650 m 2 dédiée à « l’apprentissage de la langue arabe, du saint Coran, et développer le soutien scolaire »

Le projet total qui permettra d’accueillir 1500 fidèles aura un coût de 3.2 millions d’euros.

La partie culturelle comprendra une salle de conférences, cinq salles de classe, une bibliothèque, une librairie, une crèche et des bureaux. Cet ensemble est estimé à 1 millions d’euros.

La ville de Nantes apporte une subvention de 200 000 euros pour cette partie « culturelle » nous apprenait Presse-Océan dans son édition du 11 mai 2009. Le même journal rapportait la venue de Tariq Ramadan pour une conférence de l’AIOF…

Une livraison était prévue pour fin 2010, une date repoussée à fin 2011 début 2012.

Le projet est situé à Nantes au bord du Parc de Mauve, à proximité du quartier Malakoff. Plus d’informations sur le site internet de la mosquée et l’avancée des travaux en photos.

Observatoire de l’islamisation- mai 2011

Publié dans Non classé | Pas de Commentaires »

Mosquée de Lyon : « un des centres de recrutement d’Al-Qaïda en Europe » selon le Pentagone

Posté par PDF87 le 28 avril 2011

null
Le préfet du Rhône a démenti que la Grande Mosquée de Lyon soit une base arrière du terrorisme international, comme le laisse penser un document du département d’Etat américain mis au jour par WikiLeaks.
Le recteur de la Grande mosquée de Lyon s’est dit « outré » que l’administration américaine considère ce lieu comme « un des centres de recrutement d’Al-Qaïda en Europe », selon une liste du Pentagone qui vient d’être publiée par WikiLeaks, qualifiant ces « accusations » de « ridicules ».

« La Grande mosquée de Lyon, institution connue de tout le monde et d’un fonctionnement exemplaire, n’a pas à se justifier d’accusations aussi ridicules », a déclaré mardi soir le recteur Kamel Kabtane dans un communiqué dont l’AFP a obtenu copie.
« Inadmissible »
Le recteur Kamel Kabtane a demandé à être reçu par l’ambassadeur des Etats-Unis « car il entend lui dire de vive voix qu’il est inadmissible de porter des soupçons aussi graves et destructeurs sur la mosquée, ses responsables et ses fidèles ».
« C’est donc le monde à l’envers que de voir l’administration américaine s’engager dans de telles analyses à partir de son expérience de Guantanamo », a-t-il conclu.
Selon le document du Pentagone publié par Wikileaks, une dizaine de mosquées et centres islamiques ont été utilisées par Al-Qaïda pour recruter, aider et entraîner ses militants, de Karachi à Montréal et de Lyon au Caire.
La liste, qui devait aider les enquêteurs américains dans leurs interrogatoires des détenus de Guantanamo, cite, outre la Grande mosquée lyonnaise, la mosquée Al-Sunna à Montréal, l’Université Islamique Abu Bakr et la mosquée Makki à Karachi, la mosquée Al-Khair de Sanaa et l’Institut Dimaj de Saada au Yémen, la mosquée de Finsbury Park et un local loué au club de jeunes Four Feathers, près de Baker Street, à Londres, celle de l’Institut culturel islamique de Milan et enfin la mosquée Wazir Akbar Khan à Kaboul.

Publié dans Non classé | Pas de Commentaires »

Conquête de Rome: le cheikh Al-Qaradawi annonce le programme

Posté par PDF87 le 25 avril 2011

null

Qaradawi menant la prière place Tahrir le 18 février dernier devant un million de personnes. Ses priorités? Tuer tous les Juifs, les apostats, les homosexuels, conquérir Jérusalem, et conquérir Rome. Sulfureux et manquant cruellement de finesse dans sa sincérité, l’UOIF ne l’invite plus lors de ses congrès du Bourget, mais préfère aujourd’hui inviter Robert Ménard ou d’autres chefs des Frères Musulmans trop inonnus des journalistes français pour qu’ils s’en indignent…

le Cheik Yussuf Al-Qaradawi préside le Conseil européen de la fatwa et de la recherche (CEFR structure juridique mère de l’UOIF). Ce Cheik, sûrement le plus influant du monde sunnite contemporain (ses émission sur Al-Jazira rencontrent une audience inégalée dans le monde musulman) a galvanisé des centaines de milliers de personnes place Tahrir (photo) au Caire pour la prière du vendredi au début de la révolution égyptienne. « Si l’islam mondial avait un chef, ce serait lui » écrivit Xavier Ternisien (responsable des questions islamiques à la rédaction du Monde) en août 2004 dans un article du quotidien Le Monde. Il préside le Conseil mondial des Oulémas, et fut souvent invité aux congrès de l’UOIF, fédération musulmane qui contrôle des centaines de mosquées en France (dont les monumentales de Poitiers, Caen, Nantes, bientôt Bordeaux…) des collèges et lycées privés. Qaradawi a souvent donné des cours dans les écoles d’imams de l’UOIF, les plus importantes de France, dont il inaugura la première à Saint-Léger du Fougeret dans la Nièvre en 1990, déjà. Il fut un ami intime de Said Ramadan, père de Tariq et responsable des Frères Musulmans pour l’Europe, il prononça un discours lors de l’enterrement de celui-ci en 1995. Tariq Ramadan dit de lui dans un livre d’entretiens : « Toute personne, musulmane ou non, qui a étudié les sciences et le droit islamiques contemporains, sait quelle est la contribution de Yussuf Al-Qaradawi au débat et combien certaines de ses propositions juridiques sont novatrices. J’éprouve un profond respect pour l’homme et le savant et serait le dernier à m’en cacher » Tariq Ramadan in Faut-il faire taire Tariq Ramadan ?, Aziz Zemouri, l’Archipel, 2005, page 135.
Dans une fatwa mise en ligne sur le site http://www.islamonline.net, le cheik Al-Qaradhawi répond à la question d’un lecteur en se référant aux “signes de la gloire de l’islam”, mentionnés dans un hadith [enseignement oral] souvent cité: “On posa au prophète Mahomet la question suivante: ‘Quelle ville sera conquise en premier, Constantinople ou Romiyya ?’ Il répondit: ‘La ville d’Héraclès sera conquise en premier’, c’est-à-dire Constantinople[*]… Romiyya est la ville aujourd’hui appelée ‘Rome’, capitale italienne. La ville d’Héraclès [qui devint ensuite Constantinople] fut conquise en 1453 par Mohammed Ben Morad, jeune Ottoman de 23 ans, connu sous le nom de Mohammed le Conquérant. L’autre ville, Romiyya, reste [à conquérir], et nous espérons et croyons [qu’elle sera conquise]. Cela signifie que l’islam retournera en Europe en conquérant et en vainqueur, après en avoir été expulsé deux fois: une fois d’Andalousie, au sud, l’autre fois à l’Est, après qu’il eut frappé à plusieurs reprises aux portes d’Athènes.”

Le cheik Al-Qaradhawi nuance alors son propos: “Je soutiens que, cette fois, la conquête ne se fera pas par l’épée, mais par la prédication et l’idéologie…”

Al-Qaradhawi a tenu un discours similaire en d’autres circonstances, notamment dans son émission religieuse hebdomadaire, diffusée sur Al-Jazira, où il a déclaré: “Les amis du Prophète ont entendu [de sa bouche] que deux villes seraient conquises par l’islam, Romiyya et Constantinople, le Prophète ayant précisé qu’Héraclès [qui deviendra plus tard Constantinople] serait conquise en premier. Romiyya est Rome, capitale italienne, tandis que Constantinople était la capitale de l’Etat de la Rome byzantine, aujourd’hui Istanbul. Il a décrété qu’Héraclès serait conquise en premier, et c’est ce qui est arrivé… Constantinople a été conquise, mais la deuxième partie de la prophétie, c’est-à-dire la conquête de Rome, reste à réaliser. Cela signifie que l’islam retournera en Europe. L’islam est entré deux fois en Europe, et deux fois l’a quittée… Peut-être que la prochaine conquête, avec la volonté d’Allah, se fera par la prédication et l’idéologie. Toute terre n’est pas obligatoirement conquise par l’épée…. [La conquête de la Mecque] ne s’est pas faite par l’épée ou la guerre, mais par un traité [de Houdaybia] et par des moyens pacifiques… Peut-être allons-nous conquérir ces terres sans armées. Nous voulons qu’une armée de prédicateurs et d’enseignants présentent l’islam dans toutes les langues et tous les dialectes…”

En une autre occasion, le cheik Al-Qaradhawi insiste: “Le hadith dit que la ville de Constantinople, ville d’Héraclès, sera conquise d’abord. Nous avons conquis Constantinople, mais la deuxième partie de la prophétie reste à accomplir – la conquête de Romiyya. Celle-ci implique le retour de l’islam en Europe. Dans l’une de mes précédentes émissions, j’ai dit qu’à mon avis, cette conquête ne se ferait pas au moyen de l’épée ou des armées, mais par les sermons et l’idéologie. L’Europe [finira par] se rendre compte qu’elle souffre de sa culture matérialiste et se cherchera une solution de remplacement, une échappatoire, un canot de sauvetage ; elle ne trouvera rien qui puisse la sauver, si ce n’est le message de l’islam, le message du muezzin, qui lui transmettra la religion sans renier le monde, la conduira aux cieux sans la déraciner de la terre. Avec la volonté d’Allah, l’islam retournera en Europe, et les Européens se convertiront à l’islam. Ils seront ensuite à même de propager l’islam dans le monde, mieux que nous, les anciens musulmans. Tout cela est possible pour Allah.”

Publié dans Non classé | Pas de Commentaires »

Une mosquée face au Pont de l’Alma ?

Posté par PDF87 le 3 avril 2011

Le Maire de Paris va délivrer le permis de construire.
null
Cela peut paraître dément mais c’est pourtant bien réel :
L’Arabie Saoudite veut acheter l ensemble d’immeubles situés face au pont de l’Alma, tout près de la tour Eiffel , qui abritent pour le moment la direction de Météo France. Le but : en faire un « centre culturel et cultuel». Culture exclusivement musulmane et culte musulman, ça s appelle une mosquée.

Enquête.
Sous le pont de l’Alma coule la Seine… tandis que résonne l’appel du muezzin ? Ce n’est pas le début d’un roman de politique fiction, tel celui qu’a écrit Elena Tchoudinova avec La Mosquée Notre-Dame de Paris, année 2048, mais le projet qui a germé à Riyad, capitale du royaume d’Arabie saoudite, un pays dont la devise est tout sauf conforme aux « valeurs républicaines » et, surtout, aux fondements de la civilisation européenne : « Il n’y a de vraie divinité qu’Allah et Mahomet et Son Messager. » Au moins, on ne pourra pas dire qu’on aura été pris par surprise…
> > > > > On ne sait si c’est directement dans le cerveau du souverain de la monarchie islamique et « serviteur des lieux saints » Abdallah ben Abdelaziz Al Saoud que l’idée a germée, ou si le pouvoir saoudien a été inspiré par la Ligue islamique mondiale, fondée en 1962 à La Mecque où elle reste basée, mais toujours est-il que l’Arabie saoudite caresse le projet fou d’ériger une mosquée monumentale sous couvert de « centre culturel et cultuel », comme d’habitude à deux pas de la tour Eiffel et juste en face du pont de l’Alma ! Très précisément sur un terrain qui, longeant l’avenue Rapp, s’étend du quai Branly à la rue de l’Université. Un quartier qui, en plein VIIe arrondissement, abrite quelques-unes des plus illustres familles françaises, dont les descendants, de génération en génération, vont faire leurs premiers pas et l’apprentissage de la bicyclette au Champ-de-Mars tout proche.

L’aveu de l’ambassade d’Arabie saoudite
Comme cela serait-il possible ? Tout simplement parce que Météo France, qui occupe actuellement cette surface, va déménager. Et que ses locaux, qui appartiennent à l’état, ont été mis en vente. Or l’Arabie saoudite, qui n’est pas à trente millions d’euros près, s’en est portée acquéreur dans le but, non seulement d’y transférer son ambassade, mais aussi d’y implanter une mosquée ! Et une grande ! Car il y a de la place. Le terrain convoité, cadastré section CO numéro 6, fait 4 245 mètres carrés . Même avec une partie « culturelle » étant entendu que la seule « culture » de l’Arabie saoudite est l’islam ! , ça laisse de la place pour accueillir le ban et l’arrière ban de la « communauté musulmane » des beaux quartiers… et des autres.

Car si les bâtiments qui s’y trouvent actuellement sont à usage de bureaux et vendus comme tels, il suffira d’une simple autorisation jamais refusée bien sûr aux pays étrangers « amis » de la France pour en changer l’affectation ou pour les détruire pour les remplacer par des édifices bien plus « fonctionnels ». Et justement, coup de chance ! Sur ce magnifique terrain, ni l’immeuble du quai Branly, ni celui qui fait l’angle de l’avenue Rapp et de la rue de l’Université, ni le troisième bâtiment sur cour ne sont classés monuments historiques ! C’est pas un phénoménal coup de bol, ça ?
Le plus ancien des trois bâtiments date de l’immédiat après-guerre, les extensions, qui ont porté la surface brute globale à 10 414 M2 , ont été réalisées au cours des années 1960.

C’est notre confrère « Newsweek » qui a levé ce lièvre dans son édition russe (relayée en France par un site orthodoxe) au détour d’un article affirmant que la Fédération de Russie était elle aussi sur le coup.

Publié dans Non classé | Pas de Commentaires »

12
 

En Parler-EN PARLER_DE VIVE... |
rcdtubirets |
rogerbardelaye |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | DEMOCRATIE MUSULMANE
| AGIR ENSEMBLE POUR LA COTE ...
| CHANGER L'ALGERIE