• Accueil
  • > Recherche : carl limousin

Résultats de votre recherche

La Chronique des Lémovices

Posté par PDF87 le 28 novembre 2011

logopdfvert21.jpg

Les perspectives de l’élection présidentielle de 2012 : questionnements légitimes.

Le propos se concentrera surtout sur les candidatures de la Droite Nationale et ses impacts.

Le terme élection semble sujet à caution car avant d’élire, il faut choisir. En ces circonstances, il convient de préférer la sélection à l’élection. Même si ce procédé en rebutera certains, il est incontournable afin de voir ses valeurs représentées par un chef digne de sa fonction.

Toutefois cette sélection est double : il faudra non seulement choisir un chef compétent mais aussi tenir compte de la concurrence au sein de notre famille politique, ou du moins celle de ceux qui prétendent en faire partie. Quant à la présence des partis hostiles, certes concurrents mais intégrés depuis fort longtemps dans le Système, il serait hors de propos de leur faire de la publicité.

En ce qui concerne le camp nationaliste, la configuration est plus ambiguë. D’un côté, nous avons la présence d’un Front national idéologiquement édulcoré, de l’autre celle de Carl Lang, fondateur de P.D.F et candidat à l’Union de la Droite Nationale.

La candidature de Carl Lang, pour tout militant nationaliste chevronné, représente un engagement de conviction, insensible aux concessions imposées par le système verrouillé et fondamentalement opposé à toute résistance nationaliste, ne serait-ce que sous une forme velléitaire !

Ce constat concerne surtout la sphère nationaliste mais qu’en est-il du peuple français, souvent indécis ou bien peu informé des réalités en raison des difficultés quotidiennes totalement incompatibles avec les surcharges médiatiques ( sans parler des éléments indifférents à la politique, mais c’est un autre débat) ?

Il en résulte qu’une forte majorité de Français épuisés par la crise et ses dégâts collatéraux risquent fort de se prononcer pour Marine Le Pen, ou pire encore pour l’U.M.P , faute d’avoir été informés au préalable.

Face à ce unique mauvais plan, quels moyens déploiera le P.D.F pour se distinguer de ces deux principaux concurrents par la sémantique, sans être tenu responsable d’un éventuel échec du camp national ? A moins, bien sûr, que les voix se concentrent majoritairement sur le Front national et sur le P.D.F en rejetant de ce fait les partis trompeurs ? Ne peut-on pas craindre toutefois la présence de l’ U.M.P qui pourrait droitiser son discours afin de « rééduquer » socialement et perfidement l’électeur légitimement courroucé ?

Ne possédant pas de dons de voyant, je me permets, chère équipe du P.D.F 87, de vous citer ces biens sages paroles de José Antonio Primo de Rivera : « Le combat que nous menons ne peut être que celui d’une minorité inaccessible au découragement » .

Puisse ce voeu se réaliser et s’appliquer à tous les Français conscients des dangers mortels les guettant pour les années à venir.

Vous incarnez la phalange, n’en doutons point. Désormais, le plus difficile sera de la prolonger avec des bras armés et non pas des bras cassés, sans oublier les jambes et les pieds qu’il faudra éviter de mouler dans l’argile.

Publié dans Non classé | 1 Commentaire »

Carl Lang dans le populaire

Posté par PDF87 le 26 novembre 2011

Notre surprise fut de taille: Le jour de la parution de l’article sur la venue de Carl Lang à Limoges, le populaire fait grève!!! Pratique néanmoins courante dans la région!

Nous pouvons donc lire l’article uniquement en format PDF sur le site du populaire.

http://www.centrefrance.com/gratuit/P/26/P_HV_20111126.pdf (page 8)

carllanglimoges003.jpgcarllanglimoges004.jpg

Publié dans Non classé | Pas de Commentaires »

Carl Lang à Limoges

Posté par PDF87 le 25 novembre 2011

Carl Lang est arrivé ce matin par la gare de Limoges faisant ainsi concurrence à Mme Tautou. Après une interview pour le site DN France (voir liens) de notre ami qui a fait le déplacement spécial de St Etienne, nous nous sommes rendus au siège de France 3 Limousin, notre Président étant l’invité du jour. http://www.pluzz.fr/jt-12-13-limousin-2011-11-25-12h00.html (à partir de 09 min 40). Après une intervention courte mais très efficace, nous nous sommes rendus au déjeuner-débat qui a rassemblé pas moins de 40 militants. A 14h30 Carl Lang s’est rendu à la conférence de presse pour présenter son projet pour la présidentielle où il a fait face à des journalistes hostiles, mais notre Président est resté vainqueuer de cette situation, doté d’ un calme imperturbable il a réussi à transmettre tous les messages de la candidature de l’ Union de la Droite Nationale pour 2012. Le soleil étant parmi nous, nous avons fini cette formidable journée entre militants en attendant la prochaine visite du Président en Février ou Mars 2012. 

carllanglimoges054.jpgcarllanglimoges091.jpgcarllanglimoges065.jpgcarllanglimoges061.jpgcarllanglimoges050.jpgcarllanglimoges039.jpgcarllanglimoges012.jpgcarllanglimoges017.jpgcarllanglimoges090.jpg

Publié dans Non classé | Pas de Commentaires »

Carl Lang à Limoges !

Posté par PDF87 le 21 novembre 2011

carllimoges.jpg

Publié dans Non classé | Pas de Commentaires »

Carl Lang dans le Limousin

Posté par PDF87 le 10 novembre 2011

Carl Lang dans le Limousin CARL%20LIMOGES

Publié dans Non classé | 3 Commentaires »

Les rendez-vous du Parti de la France pour la rentrée

Posté par PDF87 le 21 août 2011

repaspdf023.jpgLe Parti de la France reprend ses activités !

 

Dès le 28 août, Carl Lang, président du PdF, se rendra à l’invitation du MNR à leur Université d’été qui se tient cette année près des Baux de Provence. Le thème consacré à ces journées (27 et 28 août) sera celui de la démondialisation. Pour plus d’informations (http://www.parti-de-la-france.fr/actualite/2568/xiiie-universite-ete-mnr-27-et-28-aout-2011-provence).

Samedi 17 septembre, Le Conseil national du Parti de la France se réunira à Paris de 10h à 17h30. L’ordre du jour sera consacré à l’organisation des élections législatives et présidentielles de 2012. (http://www.thomasjoly.fr/article-conseil-national-du-parti-de-la-france-le-samedi-17-septembre-2011-80988618.html)

Dimanche 25 Septembre, Carl Lang sera l’invité de Christophe Devillers, responsable du Parti de la France pour la Franche-Comté. Ce rendez-vous se tiendra dans un restaurant proche de Belfort. Pour les inscriptions et des informations complémentaires : contact@parti-de-la-france.fr

Mercredi 28 septembre, le Parti de la France organise un dîner-débat à Goincourt (à côté de Beauvais) avec Carl Lang. Il se déroulera dans l’établissement sympathisant Chez Romano (8, rue Aristide Briand) à partir de 19h30. Pour plus d’informations : http://www.parti-de-la-france.fr/actualite/2525/diner-debat-goincourt-oise-avec-carl-lang

D’autres rendez-vous et déplacements de Carl Lang sont en préparation pour les mois de septembre et d’octobre. Nous vous tiendrons au courant prochainement.

Publié dans Non classé | 1 Commentaire »

Au FN, Marine Le Pen liquide les derniers proches de Gollnisch

Posté par PDF87 le 20 avril 2011

Le grand ménage de printemps engagé par Marine Le Pen ne se résume pas à dissuader les crânes rasés de joindre les défilés de Jeanne d’Arc le 1er Mai. Après le tollé médiatique suscité par les photos du jeune conseiller régional Alexandre Gabriac en train de faire le salut nazi, la présidente du FN a profité de son exclusion pour policer le dernier bastion électoral tenu par Bruno Gollnisch, la fédération Rhône-Alpes.
null
A Nanterre, une commission des conflits se réunissait ainsi lundi pour juger une vingtaine de militants, parmi lesquels bon nombre de soutiens de Bruno Gollnisch.

« A travers notre éviction, c’est Gollnisch qui est visé »
null
Soutien actif de Gollnisch lors de la primaire interne du parti, Alexandre Gabriac a écopé d’un « blâme » de la part de la commission consultative. Marine Le Pen a immédiatement saisi l’occasion pour « prononcer son exclusion » comme le rapporte, au téléphone, le sécrétaire général du Front national Steeve Briois.

Pour Jérôme Bourbon, directeur de publication à Rivarol, l’hebdomadaire d’extrême droite :

« Gabriac n’est qu’un prétexte, Il y a une volonté évidente de la part de Marine Le Pen de reprendre la main sur la fédération Rhône-Alpes acquise à Bruno Gollnisch. »

Le cas Gabriac n’est pas isolé. Steeve Briois nous a confirmé que Jean-Loup de Lacheisserie et Olivier Wyssa », deux militants historiques proches de Gollnisch, « allaient également être exclus ».
null
Ancien secrétaire départemental du FN dans l’Ain, Olivier Wyssa dénonce une « une véritable purge ». Accusé de « sabotage » par la direction du Front pour avoir démissionné de sa liste aux élections cantonales quelques jours avant le début des élections, il estime aujourd’hui ne plus se reconnaître dans les « orientations très républicaines et laïcistes » de Marine Le Pen.

Figure historique de l’extrême droite lyonnaise, Jean-Loup de Lacheisserie, militant depuis 1985, partage le même constat :

« Marine Le Pen veut éliminer tout le monde et ne souhaite plus avoir de catholiques traditionalistes et de pétainistes. Manque de bol, je me retrouve dans les deux cas. »

Pour ce vieux militant ça ne fait aucun doute : « A travers nous, c’est Bruno Gollnisch qui est visé. »

Les militants de l’Œuvre française bientôt exclus
null
Marine Le Pen ne compte pas s’arrêter là. Depuis plusieurs semaines, elle dénonce « l’entrisme d’un certain nombre de groupuscules, dont l’Œuvre française ».

Un argument déjà employé lors de la campagne interne lorsque plusieurs barons de l’extrême droite historique, dont le fondateur de l’Œuvre, Pierre Sidos, avaient pris fait et cause pour Bruno Gollnisch.

Sur la même ligne que la présidente du FN, Steeve Briois considère lui aussi qu » il y a une « volonté d’entrisme qui s’exprime au niveau local, notamment à Lyon avec l’Œuvre française ». Il affirme que tous ceux qui, à l’instar d’Alexandre Gabriac, auraient la double appartenance (FN et Œuvre), seront prochainement exclus.

Une nouveauté, puisque si les règles du FN interdisent la double appartenance à deux partis politiques, dans les faits, « elle était tolérée lorsqu’il s’agissait d’organisations politiques qui n’avaient pas de vocation électorale », comme l’explique Carl Lang, ancien secrétaire général du FN ayant quitté le parti en 2008.

Un avis que partage Lorrain de Saint-Affrique, ancien conseiller en communication de Jean-Marie Le Pen entre 1984 et 1994, ayant rompu avec l’extrême droite :

« Le Pen a toujours été méfiant vis-à-vis de ce qui se développait à sa droite mais il les acceptait car il les considérait comme une sorte de troupe de réserve en cas de crise. Puisqu’à partir de 1988, il craignait que le FN finisse par être interdit. »

Lyon, bastion de l’extrême droite historique
Selon le politologue Erwan Lecœur, c’est la culture des cercles politiques de Lyon qui a favorisé l’essor de l’extrême droite historique dans la région.

On y retrouve les « intellectuels » de l’extrême droite universitaire (à Lyon-III, notamment), les néo-païens (Terre et Peuple) et de nombreux cadres de l’Œuvre française.

Si Pierre Sidos est une figure historique importante de l’extrême droite française, notamment pour avoir fondé Jeune Nation et Occident, l’Œuvre française, dont il est le « présideur à vie », n’est plus qu’un club pétainiste sans aucune ambition électorale.

Joint par téléphone, un permanencier de ce groupuscule a réagi en indiquant que « Marine Le Pen se créé des adversaires politiques pour justifier certaines positions politiques ».

Un sentiment que partage Jérôme Bourbon de Rivarol :
null
« Il ne fait aucun doute que l’Œuvre française sert de bouc émissaire pour se débarrasser de certains amis de Bruno Gollnisch proches de l’Œuvre. »

Ancien député FN ayant lui aussi été exclu en 1989 pour cause de « double appartenance », Robert Spieler ajoute :

« Ce prétexte permet à Marine Le Pen à la fois d’écarter des personnages sulfureux et donc nuisibles à sa stratégie de dédiabolisation, et de se débarasser de certains amis de Bruno Gollnisch. »

Le numéro deux de Gollnisch dans la ligne de mire
null
A travers toutes ces attaques contre l’Œuvre française, un personnage se sent plus concerné que les autres. Et pour cause : longtemps considéré comme le dauphin de Pierre Sidos et aujourd’hui très proche conseiller de Bruno Gollnisch, Yvan Benedetti reconnaît « se sentir visé ».

Il avait d’ailleurs déjà reçu un premier coup de semonce en janvier dernier lorsqu’à l’issue du congrès de Tours, Marine Le Pen l’avait ostensiblement écarté du bureau politique.

Aujourd’hui, alors qu’il répète à qui veut l’entendre qu’il a quitté « l’Œuvre française en août 2010 », il déplore cette « chasse aux sorcières ». Joint par Rue89, il dit regretter le limogeage d’Alexandre Gabriac, « un militant exemplaire qui a toute son amitié ».

« L’allégeance totale à Marine Le Pen ou la disparition »
L’exclusion de Benedetti serait « une ultime provocation à l’égard de Bruno Gollnisch » selon Carl Lang. Considérant que ce qui se passe dans la région Rhône-Alpes a une portée nationale.

« Les secrétaires départementaux savent désormais qu’ils ont le choix entre l’allégeance totale à Marine Le Pen ou la disparition. »

Chef de file des courants néo-païens et ancien professeur à Lyon-III, ce vieux bastion de l’extrême droite universitaire, Pierre Vial estime qu’en « s’attaquant à la fédération Rhône-Alpes, Marine Le Pen choisit de s’en prendre à l’un des derniers symboles de l’extrême droite historique ».

Photos : Olivier Wyssa (Metapedia/GFDL) ; capture d’écran de Pierre Sidos lors de l’émission « L’Evénement », diffusée le 5 mars 1981 (INA.fr) ; capture d’écran d’une interview d’Yvan Benedetti, réaliséee par Le Progrès, le 5 mars 2008.

http://www.rue89.com/2011/04/20/au-fn-marine-le-pen-liquide-les-derniers-proches-de-gollnisch-200667

null
Le PdF Limousin rappelle que tous les exclus du Fn sont les bienvenus au Parti de la France!

Publié dans Non classé | Pas de Commentaires »

Compte-rendu du 4ème Congrès nationaliste

Posté par PDF87 le 11 avril 2011

null
Le 4ème Congrès nationaliste qui se déroulait à Villepreux dimanche 10 avril a de nouveau été un succès en terme d’affluence (plus de 800 participants sur l’ensemble de la journée), d’organisation et d’interventions.

Un large panel de stands, disposés dans un plus large espace que l’année dernière, était à la disposition des participants. Celui du Parti de la France a accueilli beaucoup de monde et un nombre considérable d’adhésions a été enregistré. Outre Carl Lang et Thomas Joly, plusieurs cadres du PDF (dont Pierre Descaves et Éric Pinel) avaient fait le déplacement tout comme de nombreux militants du PDF (dont la dynamique équipe du Limousin emmenée par Patricia Gibeau et même des adhérents venus de Nice !). On pouvait croiser également quelques figures historiques de la droite nationale comme Roger Holeindre, Jean-Pierre Reveau et Louis de Condé. Véronique Bouzou, courageuse professeure auteur du brulôt Ces profs qu’on assassine, était également présente ; elle sera d’ailleurs prochainement l’invitée du Libre Journal du Parti de la France.

Lors de son intervention, qui a succédé à la brillante allocution d’Alain Escada (Président de l’institut Civitas), Carl Lang a réaffirmé sa volonté inébranlable de ne pas céder aux pressions des lobbies et du politiquement correct, rappelant la nécessaire et vitale lutte contre la colonisation migratoire de notre pays, dénonçant notre classe politique mondialiste et cosmopolite et ses faux-opposants choisis et téléguidés par le Système pour canaliser électoralement la saine colère populaire, rappelant notre devoir de dire la vérité au peuple français loin de toute démagogie de bas étage indigne de la droite nationale française. Très applaudi par l’assistance, le Président du Parti de la France s’est montré très disponible tout au long de cette journée avec les nombreuses personnes qui souhaitaient s’entretenir avec lui ou simplement le saluer.
source: Thomas Joly

Publié dans Non classé | Pas de Commentaires »

l »Air Sarko One »

Posté par PDF87 le 11 novembre 2010

Sur Le Post, le député PS de l’Eure explique pourquoi il a envoyé une question écrite au gouvernement pour connaître le « détail des dépenses » du nouvel avion présidentiel, qui est inauguré aujourd’hui (voir plus bas).

Nicolas et Carla Sarkozy, en Chine, le 28 avril 2010. (MAXPPP)

C’est le grand jour : jeudi, Nicolas Sarkozy inaugure officiellement son nouvel avion présidentiel, surnommé « Air Sarko One ».

Cela à l’occasion de la visite du chef de l’Etat, en Corée du Sud, pour le G20 prévue les 11 et 12 novembre. Le Président n’aura pas besoin de faire une escale entre Paris et la Corée puisque cet avion a une autonomie de 12.000 km (contre 7.000 pour l’ancien). Il sera stationné sur la base militaire d’Evreux mais décollera d’Orly quand le Président en aura besoin.

1. Un « Air Sarko One » tout confort…

Cet Airbus A330-200 sera réservé aux déplacements de Nicolas Sarkozy et des principaux membres du gouvernement. Il dispose de moyens de sécurité modernes et de communication sophistiqués pour que le chef de l’Etat puisse être contacté à tout moment, explique le chef du cabinet militaire du ministère de la Défense à RTL.

Quels équipements à l’intérieur ? Un salon de réunion, un bureau, une chambre privative avec lit double, un dressing et une cabinet de douche, un mini-centre médical et des antimissiles sur les ailes, indique Le Parisien.

Petit détail : c’est un lit deux places de 2 mètres sur 2,20 mètres, selon RMC.

Le président pourra donc se doucher, se reposer et travailler dans cet avion.

Voici une vidéo où on voit l’intérieur de l’avion :

Image de prévisualisation YouTube

(Source: Le Figaro.fr)

À la base, cet avion était un Airbus A330. Il a été acheté d’occasion à la compagnie Air Caraïbes, avant d’être entièrement réaménagé. L’achat et l’aménagement de l’avion ont coûté 176 millions d’euros, selon un rapport sur les crédits de l’armée de l’air présenté en octobre à l’Assemblée.

Son entretien doit coûter 49 millions d’euros les trois premières années d’utilisation, puis 10 millions par an au-delà de 2013.

L’heure de vol revient à 20.000 euros, contre 8.000 pour les deux A-319 qu’utilisaient jusque-là la présidence. Normal pour le ministère de la Défense. Le ministère indique au Parisien que « l’avion est deux fois plus long et quatre fois plus lourd » et « transporte deux fois plus de passagers : 60 contre 37 sur l’A-319″ De plus, selon la Défense, cet avion permettra également d’économiser les frais d’escale.

Pour savoir si les voyages du « Air Sarko One » sont plus coûteux, il faudrait donc connaître le coût par passager.

C’est le coût de son aménagement (176 millions d’euros), qui a suscité des critiques dans l’opposition.
Le PdF Limousin demande à Nicolas Sarkozy un peu plus de retenu sur son confort personnel compte-tenu de la pauvreté dont les Français de souche son soumis.

Publié dans Non classé | Pas de Commentaires »

COMMUNIQUE DE PRESSE DE CARL LANG PRESIDENT DU PARTI DE LA FRANCE

Posté par PDF87 le 10 novembre 2010

null

Appauvrissement des Français : la conséquence du mondialisme économique et de la submersion migratoire

Alors qu’un rapport du Secours Catholique révèle, sans surprise, que les Français sont de plus en plus pauvres, on constate que de plus en plus d’actifs aux faibles revenus et aux contrats précaires sont en situation d’insécurité économique et sociale et vivent de plus en plus difficilement.

Cette situation est directement imputable à la politique libéral-mondialiste des gouvernements qui, depuis des décennies, ont ouvert nos frontières économiques, sacrifié nos emplois au nom du libre-échange, favorisé les délocalisations industrielles pour satisfaire les multinationales, bradé notre souveraineté au profit d’une Union Européenne soumise aux intérêts du cartel mondial des banques.

A cette trahison économique et sociale, s’ajoute la submersion migratoire de notre pays, ininterrompue depuis plus de 30 ans, entraînant un insurmontable parasitage des prestations sociales et familiales, la destruction de l’identité et de l’unité nationales ainsi que la négation des droits prioritaires du peuple français.

Les Français les plus pauvres sont abandonnés, méprisés et culpabilisés par une classe politique ethnomasochiste et ce, au profit de toutes les communautés pourvu qu’il ne s’agisse pas de la communauté nationale.

Afin de sortir la France et les Français de cette crise économique et sociale, Le Parti de la France est favorable à :
- L’exclusivité nationale pour l’ensemble des aides sociales et familiales ;
- L’inversion des flux migratoires extra-européens ;
- Le rétablissement de frontières économiques nationales et européennes ;
- La préférence nationale puis européenne à l’embauche ;
- La taxation des marchandises produites hors d’Europe ;
- La réindustrialisation de la France grâce à une politique basée sur le patriotisme économique.

Publié dans Non classé | Pas de Commentaires »

12
 

En Parler-EN PARLER_DE VIVE... |
rcdtubirets |
rogerbardelaye |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | DEMOCRATIE MUSULMANE
| AGIR ENSEMBLE POUR LA COTE ...
| CHANGER L'ALGERIE