Théâtre de la Ville : nouvelle manifestation de chrétiens

Posté par PDF87 le 29 octobre 2011

null
Paris (Ier), place du Châtelet, jeudi. Chaque soir, depuis plus d’une semaine, des fondamentalistes chrétiens manifestent contre une pièce à l’affiche du Théâtre de la Ville.

Depuis plus d’une semaine, une poignée de fondamentalistes chrétiens protestent chaque soir devant le Théâtre de la Ville, à Paris,pour perturber une pièce de l’Italien Romeo Castellucci intitulée « Sur le concept du visage du fils de Dieu », qu’ils jugent offensante.

Samedi soir encore, plus d’un millier d’entre eux se sont rassemblés place des Pyramides (1er), au pied de la statue de Jeanne d’Arc,à l’appel de l’institut Civitas, proche du mouvement lefebvriste.
null
Aux cris de «Christianophobie, ça suffit !», le cortège s’est ébranlé vers 18h30 en direction de la place André Malraux (1er), derrière une banderole proclamant «La France est chrétienne et doit le rester». Parmi les manifestants ont pris place des prêtres en soutane, au milieu de croyants de tous âges, exhibant crucifix et drapeaux du Sacré coeur, chantant et priant.

Mgr Vingt-Trois : «Organisés pour des manifestations de violence»

Leur mobilisation vise les dernières minutes de la pièce, où un visage géant du Christ semble souillé par des excréments, écho de la souffrance des deux personnages, un vieillard incontinent et son fils qui le lave et le change. «Nous sommes là pour dénoncer la christianophobie au sens large et nous allons mettre une accent particulier sur le spectacle blasphématoire qui se joue en ce moment», explique Alain Escada, secrétaire général de Civitas. Ce mouvement, qui revendique un millier de membres, est proche de la Fraternité Saint-Pie X fondée en 1970 par l’intégriste Mgr Marcel Lefebvre (1905-1991).

Dans un entretien à Radio Notre-Dame, samedi, le cardinal André Vingt-Trois a condamné les agissements d’«un groupuscule qui se réclame de l’Eglise catholique sans aucun mandat» et qui «fait de la foi un argument de violence». L’archevêque de Paris, président de la Conférence des évêques de France, dénonce des gens «organisés pour des manifestations de violence et pour obtenir ce qu’ils ont obtenu d’ailleurs, une place dans les journaux».

De son côté, Bertrand Delanoë a exprimé sa «consternation» et son «inquiétude» face à ces tentatives de perturbation. Le maire PS de Paris a prévenu que la Ville et le Théâtre de la Ville déposent «systématiquement» plainte contre toute personne qui tente d’empêcher les représentations de la pièce.

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Val d’Oise: 6300 moutons pour la « fête du sacrifice »

Posté par PDF87 le 28 octobre 2011

null
«L’année dernière, on n’avait pas pu fêter l’Aïd. » Comme de nombreux autres musulmans, Nasser a fait le déplacement hier, avec toute sa petite famille, sur l’un des nouveaux marchés d’ovins ouverts pour les musulmans de la région. Cette fête religieuse, l’une des plus importantes de l’islam et qui symbolise la soumission d’Abraham à Dieu, doit démarrer le 6 novembre et durer trois jours.
(…) Dans le cadre du dispositif mis en place par la préfecture du Val-d’Oise, un nouveau marché au vif a été installé ici et des moutons en provenance de Normandie attendent d’être choisis.

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

COMMUNIQUE DE CARL LANG

Posté par PDF87 le 28 octobre 2011

 Carl LANG et le Parti de la France refusent que les 6 à 8 milliards d’Euros d’économies nouvelles annoncées par Sarkozy se fassent sur le dos des Français !

 

COMMUNIQUE DE CARL LANG 1687155727_2(6)

Hier, lors de son allocution télévisée, le président Sarkozy a confirmé que les prévisions de croissance seraient revues à la baisse, entrainant un besoin d’économies de 6 à 8 milliards d’Euros.

Qui va payer ? Où va-t-on trouver l’argent ? A quoi s’attendre cette fois-ci ? Jamais, au cours de son intervention, le président Sarkozy n’a envisagé comme source d’économies le poste de dépenses sans doute le plus coûteux de notre pays : L’immigration.

La seule certitude est de voir s’aggraver encore les politiques de persécution fiscale des contribuables et le refus du pouvoir de s’attaquer aux gaspillages publics, aux dépenses indécentes de fonctionnement, au train de vie de l’Etat et à la politique d’immigration qui ruine la France.

C’est pourquoi Carl LANG et le Parti de la France réclament qu’un chiffrage du coût réel de l’immigration soit rendu public. Les Français ont le droit de savoir que la suppression des dépenses annuelles en matière d’immigration permettrait non seulement de trouver les 8 milliards du jour, mais aussi de combler l’essentiel des déficits publics de l’année.

Il est urgent d’instaurer dans notre pays le patriotisme social afin que l’ensemble des aides sociales, familiales et publiques Françaises soient réservées exclusivement aux Français.

Il est temps de rendre la France aux Français !

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Fatigué

Posté par PDF87 le 28 octobre 2011

Etat d’esprit de nombreux Français!! (la majorité silencieuse!avec l’espoir qu’elle se réveille!!)
null

> > J’ai 69 ans. J’ai travaillé, Je n’ai pas hérité de biens substantiels ; ma position professionnelle et sociale ne m’a pas été donnée non plus ; j’ai travaillé pour ça.
> > A l’automne de ma vie, je suis fatigué.
> > Je suis fatigué de m’entendre dire que je dois partager ce que j’ai avec des gens qui n’ont pas mon éthique de travail. Fatigué de constater qu’en permanence nos gouvernements, de quelque bord qu’ils soient, me prennent de l’argent pour donner à des gens trop paresseux pour travailler, ou même qui sont des étrangers normalement sans aucun droit d’être ici, et qui gagnent plus ici en ne faisant rien que chez eux en travaillant.
> > Je suis fatigué d’entendre dire qu’il y a de plus en plus de familles surendettées dont je dois payer les dettes parce qu’elles n’ont pas eu le bon sens d’adapter leurs dépenses à leurs ressources, et que l’état, au siècle de l’informatique, n’a pas été capable d’imposer un contrôle a priori des emprunts sollicités. Bien sûr je veux bien aider ceux que le sort a brutalement frappé : chômage, maladie grave . Mais ce n’est pas le cas de la majorité des personnes concernées.
> > Je suis fatigué de m’entendre rappeler combien la France va mal, par la faute bien sûr de la droite, par des socialistes (ou apparentés) millionnaires comme Mrs Fabius, Strauss-Kahn ,Noah, Berger, Mmes Bouquet, Balasko etc…, et fatigué de recevoir des leçons des mêmes, qui appellent de leurs vœux une France ouverte à tous alors que tant d’entre eux résident à l’étranger pour ne pas payer leurs impôts en France. Dans 20 ans ou 30 ans, si on continue à les suivre comme on le fait déjà, nous aurons l’économie d’un pays sous développé, la liberté de la presse de la Chine, la violence du Mexique, et la même tolérance vis à vis des Chrétiens et des Juifs que l’Iran.
> > Je suis fatigué du comportement hégémonique des syndicats qui ne représentent pas grand monde mais n’hésitent pas à paralyser tout le pays pour satisfaire des intérêts purement corporatistes, pour beaucoup hors du temps, sans strictement aucun souci du bien de la collectivité.
> > Je suis fatigué d’entendre dire que l’Islam est une religion de paix quand à longueur d’année on m’apprend les meurtres perpétrés pour « l’honneur familial », les égorgements publics, les émeutes déclenchées sous le moindre prétexte, les attentats meurtriers perpétrés là où le maximum d’innocents peut être tué.
> > Je suis fatigué que dans les mosquées installées chez nous on prêche la guerre sainte ordonnée par Allah, guerre qui aura l’avantage de sauver l’âme du Juif ou du Chrétien, assassiné parce qu’il ne « croit pas », en même temps qu’elle sauvera celle de son assassin ; pourquoi se priver dans ces conditions.
> > Je suis fatigué que l’on tolère la transformation insidieuse de ma civilisation sous les coups d’une autre qui ne la vaut pas ; fatigué d’entendre des socialistes envisager l’apprentissage de l’Arabe aux professeurs des écoles pour faciliter les contacts avec les enfants de l’immigration qui ne trouvent pas notre société à leur goût et en refusent même l’histoire. Fatigué de voir que l’apprentissage du Français, qui est la langue ,donc le ciment de la nation depuis François 1er, devient une exigence secondaire que l’immigrant n’a plus le devoir d’apprendre devenant non plus un immigrant mais un colonisateur.
> > Je suis fatigué que l’on me prône les vertus de la diversité alors qu’elle dissout la nation, et qu’en son nom on en arrive à ériger en système la discrimination positive qui fait que le particularisme racial, religieux ou social suffit à compenser les insuffisances individuelles, créant ainsi une injustice vis à vis des individus « ordinaires ».
> > Je suis fatigué que notre tolérance vis à vis des autres cultures nous amène à considérer comme normal que l’Arabie Saoudite finance chez nous des mosquées, où l’on prêche la haine de l’Occident, avec les subsides qu’elle tire du pétrole que NOUS Occidentaux avons découvert et mis en exploitation, et que NOUS lui achetons, alors qu’elle proscrit sur son sol la construction d’églises et synagogues.
> > Je suis fatigué d’entendre à longueur de temps que je dois diminuer mes émissions de CO2 parce que c’est « bon pour la planète », alors que la Chine inaugure deux à trois centrales thermiques par semaine, que l’Allemagne, qui émet déjà deux fois plus de ce gaz que nous par habitant parce qu’elle refuse le « nucléaire », va augmenter ses émissions car il faut bien compenser les défaillances des éoliennes quand il n’y a pas de vent c’est à dire environ les deux tiers du temps.
> > Je suis fatigué de m’entendre dire que notre tradition d’asile nous oblige à accepter tous les miséreux de la planète et à payer pour eux, même quand ils sont clandestins ou n’ont jamais travaillé ni cotisé un centime chez nous ; et je suis encore plus fatigué de constater que nos personnages politiques, de droite comme de gauche, trouvent apparemment ça très bien puisqu’il ne font rien pour y remédier quand ils sont au pouvoir, ou approuvent quand ils sont dans l’opposition.
> > Je suis fatigué d’entendre tous ces gauchistes, pas tous extrêmes, ces affidés de tous les « SOS racismes » que ne concerne pas le racisme anti blanc, tous ces journalistes angéliques, pratiquer la culture systématique de l’excuse pour tout comportement anti social, anti national, anti Chrétien ou anti Juif, souvent très violent, et réclamer toujours plus de traitement social des conditions de vie de la canaille, en oubliant que s’ils sont chez nous c’est que leur sort leur paraissait meilleur que chez eux où ils se garderaient bien de retourner, et où ils n’oseraient pas brûler les voitures par centaines chaque année de crainte de représailles du même niveau que leur démence, que nous, nous subissons et tolérons.
> > Je suis fatigué de tous ces discours qui cherchent à me convaincre que mon pays n’a jamais rien fait de bien dans le passé, qu’il doit s’excuser de tout, de l’esclavage, du colonialisme, des guerres napoléoniennes, de son passé judéo-chrétien, des croisades (en oubliant que l’Islam conquérant les avait devancées de quatre siècles).
> > Je suis fatigué des Français prétentieux, hâbleurs, naïfs mais donneurs de leçons, égoïstes, assez lâches et finalement pas sérieux .
> > Par contre je suis heureux d’avoir 69 ans. Je ne verrai pas le monde que nous préparons consciencieusement par veulerie. Mais je plains sincèrement mes descendants.

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Les islamistes, grands gagnants des révolutions arabes ?

Posté par PDF87 le 25 octobre 2011

null
En Tunisie, en Libye, comme en Egypte, les partis religieux s’affirment déjà comme les grands bénéficiaires politiques des révolutions arabes.

Le parti islamiste Ennahda arrive en tête des élections tunisiennes. Après l’espoir soulevé par le Printemps arabe, l’inquiétude commence à poindre également en Egypte et en Libye.

Après le printemps, l’automne arabe. Le formidable élan démocratique qui a déjà fait basculer trois régimes autoritaires de l’autre côté de la Méditerranée soulève désormais plus d’inquiétude que d’enthousiasme. En Tunisie, en Egypte et bientôt en Libye, les révolutions populaires ont cédé la place à des batailles électorales où les religieux tiennent le devant de la scène et marquent des points.

Charia en Libye : le CNT veut rassurerLa charia, «voix du Coran» pour les musulmansTunisie : le parti islamiste Ennahda en têteVIDEOS. Tunisie : le parti islamiste Ennahda en tête
Comme si l’onde de choc avait surtout sonné le réveil des partis islamistes que Ben Ali, Moubarak ou Kadhafi ont longtemps réprimé ou maintenu à l’écart du pouvoir.

Le parti turc AKP cité en modèle

Aujourd’hui, en Tunisie, seront proclamés les résultats des premières élections libres qui se sont déroulées dimanche. Mais les grands vainqueurs sont déjà connus : dès hier, les islamistes du parti Ennahda revendiquaient 40% des suffrages. Rached Ghannouchi, leur président, se décrit comme un « islamiste modéré » et cite souvent comme modèle le parti islamiste turc AKP, au pouvoir depuis 2002. Mais cet autoportrait ne convainc guère ses adversaires, qui l’accusent de tenir un double langage.

En Libye, les premiers mots du président du Conseil national de transition (CNT) après la chute de Kadhafi ont vite douché l’euphorie de la communauté internationale. Dans un discours proclamant la libération de son pays, Moustapha Abdeljalil a en effet décrété, dimanche, l’adoption immédiate de la charia, la loi islamique. Et de préciser que les textes interdisant la polygamie ou autorisant le divorce, hérités de l’ère Kadhafi, étaient désormais nuls et non avenus. Hier, Abdeljalil a tenu à tempérer son propos, rappelant que les Libyens étaient des « musulmans modérés ».

Il n’empêche : le mot « charia » a beau recouvrir différentes réalités (lire ci-dessous), il n’en a pas moins ému les chancelleries occidentales. « Nous serons vigilants à ce que les valeurs que nous avons défendues aux côtés du peuple libyen soient respectées », a ainsi prévenu Alain Juppé, à toutes fins utiles. La France, qui avait été la première à reconnaître en mars dernier la légitimité du CNT et qui a pris une large part à l’intervention militaire, ne veut pas courir le risque de s’être trompée d’interlocuteurs. Ni de guerre.

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

COMMUNIQUE DE PRESSE DE CARL LANG PRESIDENT DU PARTI DE LA FRANCE

Posté par PDF87 le 25 octobre 2011

null

Exécutions sommaires et Charia : Premiers succès de Bernard Henry Lévy et de l’OTAN en Lybie !

L’OTAN et BHL, grand gourou de la politique étrangère française et autorité morale, médiatiquement proclamée, de la République universelle, citoyenne et laïque, viennent d’obtenir une double victoire historique en Lybie : d’une part, le lynchage et l’exécution sommaire de Khadafi et d’autre part, la proclamation par le nouveau pouvoir de la Charia comme socle du modèle social lybien.

C’est dire si les droits de l’homme et les valeurs démocratiques vont pouvoir s’exprimer dans toute leur plénitude !

Par ailleurs, un « bonheur » ne venant jamais seul et grâce au « Printemps arabe », le parti islamiste vient de remporter les élections en Tunisie.

Enfin, en Egypte et dans l’indifférence générale de la Communauté internationale, les persécutions et les assassinats des Chrétiens coptes s’organisent maintenant avec la participation active de la télévision d’Etat et du régime en place.

En vérité, le soit-disant « Printemps arabe » a été un véritable Printemps islamiste.

L’effondrement du mythe des régimes laïcs dans ces sociétés musulmanes devrait faire réfléchir les idiots utiles, collaborateurs et compagnons de route de l’idéologie coranique qui expliquent en France que l’islam est compatible avec les valeurs de la République ou encore que l’islam serait acceptable mais pas la Charia. Comme si l’on pouvait séparer l’une de l’autre!

Ces événements dans le monde arabe devraient servir d’avertissement à tous ceux qui, depuis quarante ans, militent pour une immigration active au nom d’un prétendu anti-racisme, véritable faux nez de l’anti France, et à tous ceux qui pensent que l’idéologie coranique va se dissoudre dans le plastique de notre carte nationale d’identité.

Ils ont aimé l’immigration et aiment la colonisation ?

Ils vont adorer l’islamisation et la Charia !

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

30 à 35% des Tunisiens en France seraient islamistes

Posté par PDF87 le 24 octobre 2011

null
Selon des indiscrétions recueillies auprès des représentants de la commission électorale indépendante, les Tunisiens de France ont placé le parti islamiste Ennahda (la Renaissance) en tête des élections à la Constituante tunisienne. Le mouvement de Rachid Ghannouchi, aurait recueilli entre 30 et 35 % des voix. La France est divisée en deux circonscriptions électorales, les 600 000 Tunisiens résidant dans l’hexagone élisent dix représentant à l’Assemblée constituante. Le Congrès pour la République de Moncef Marzouki, l’opposant historique de Ben Ali, serait autour de 20 %.

Chaque année la France délivre 80 000 visas aux Tunisiens. La magma islamiste s’accroit en France avec la bénédiction du ministère de l’Immigration et de l’identité nationale.

Nous reviendront dans un dossier sur les écrits passés de Rachid Ghannouchi, issus de la presse islamiste arabe, introuvables dans la presse française. Vous apprendrez que celui qui se prétend aujourd’hui « modéré » dénonçait l’ex ministre de l’Education nationale Mohamed Charfi (+2008) pour avoir introduit l’étude de la philosophie au lycée, voulant la remplacer par l’étude des textes des islamistes contemporains comme Sayyed Qutb. Vous y apprendrez sa dénonciation catégorique de la laicité, incompatible avec l’islam selon lui, et l’immense respect qu’il voue à Yussef Al-Qaradawi prêcheur de haine voulant exterminer les homosexuels, les apostats et « évidemment » les Juifs israeliens.

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Risques de récession en France

Posté par PDF87 le 24 octobre 2011

null
Un ouvrier travaille sur une chaîne de l’usine Renault de Douai. L’industrie reste en zone de contraction en octobre, selon l’indice Flash PMI.

L’activité économique française reculerait sur le mois d’octobre. L’industrie et surtout les services sont en berne, selon l’indice avancé PMI établi pour le mois d’octobre par Markit.

Inquiétant signal. L’indicateur avancé de la conjoncture, le PMI, s’est replié en octobre à 46,8 points, contre 50,2 en septembre, rapporte Markit Economics. L’indice, publié sous sa version provisoire, est donc passé sous la barre des 50, traduisant ainsi une contraction de l’activité.

«Les données PMI sont pour l’instant conformes à un taux de croissance négatif (de l’ordre de -0,5 ou -0,6%) pour le quatrième trimestre», autrement dit un début de récession, s’inquiète Jack Kennedy, économiste chez Markit. Le gouvernement français, qui table encore officiellement sur une croissance de 1,75% en 2012, laisse entendre depuis vendredi qu’il révisera à la baisse cet objectif.

La contraction de l’activité a particulièrement touché le secteur des services. Il a enregistré sa plus forte baisse depuis 27 mois, à 46 points, contre 51,5 en septembre. L’industrie ne va pas beaucoup mieux. Malgré une légère amélioration, elle a subi son troisième mois consécutif de recul, à 49 points contre 48,2 le mois précédent.

«Les répercussions de la crise de la dette européenne se font cruellement sentir sur l’économie réelle», note Jack Kennedy. Markit Economics enregistre ainsi «un nouveau recul de la confiance dans le secteur des services». «L’incertitude grandissante entourant l’évolution de la conjoncture économique conduit en effet les entreprises à réviser à la baisse leurs perspectives d’activité à douze mois, l’optimisme des prestataires de services affichant en outre son plus bas niveau depuis avril 2009», note l’institut d’études financières.

Signe laissant peu d’espoir quant à un retournement rapide de la conjoncture, les entreprises ont observé une baisse du volume des nouvelles affaires, «la plus forte depuis presque deux ans», relève Markit Economics. Dans les services plus particulièrement, les prestataires s’inquiètent »du plus fort recul des nouveaux contrats depuis juillet 2009». Dans l’industrie, c’est la baisse des ventes qui alarme. Une tendance observée à la fois à l’export et sur le marché national.

Ralentissement en Allemagne
Le coup de frein de l’activité ne concerne pas seulement la France, mais aussi l’industrie allemande. Pour la première fois depuis deux ans, l’indice PMI pour ce secteur a reculé à 48,9 points en octobre, contre 50,3 en septembre. À la différence de l’Hexagone toutefois, les services sont repassés au-dessus de la zone des 50 points marquant une progression de l’activité, à 52,1 points, contre 49,7 points le mois précédent. Dans l’ensemble, note Tim Moore, économiste chez Markit, «les incertitudes concernant la zone euro expliquent en grande partie, selon les entreprises, les reports d’investissement et les coupes dans les dépenses non essentielles».

Dans l’ensemble de la zone euro, l’indice PMI a continué à se contracter en octobre à 47,2 points, contre 49,1 en septembre, selon Markit. «La dégradation de la conjoncture ne se limite plus aux seuls pays de la périphérie», souligne Chris Williamson, chef économiste chez Markit.

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Jean-Marie Le Pen : « Je ne suis pas contre une grande mosquée »

Posté par PDF87 le 24 octobre 2011

Dans le Nord le FN vend des poulets hallals et dans le Sud Jean-Marie Le Pen est pour la construction d’une grande mosquée…

Le rapprochement Le Pen-Djellil se confirme

null

Jean-Marie Le Pen s’est rapproché d’Omar Djellil

De passage à Marseille pour une séance plénière du conseil régional, Jean-Marie Le Pen a renforcé ses liens avec Omar Djellil, un homme très impliqué dans la communauté musulmane et désormais proche du FN. L’occasion de faire le point sur cette collaboration révélée il y a quelques mois et sur divers sujets de l’actualité marseillaise.

- Omar Djellil, proche de la mosquée de la Porte d’Aix, collabore avec le FN à travers son association « Alliance République Éthique ». Beaucoup s’étonnent de ce rapprochement…
Jean-Marie Le Pen : Pourquoi ? Dans tout le pays, il y a un courant de Français venus d’Algérie ou issus de l’immigration, désireux de s’intégrer en respectant les lois de la République. Ils trouvent en nous un accueil favorable. Moi, je suis pour les conversations et les échanges. Musulmans et FN, ce n’est pas incompatible. En 1957, j’ai présenté un candidat arabe à la députation. Et en 1986, j’ai aidé à faire élire une conseillère régionale musulmane, en Ile-de-France.

- Pourtant vous êtes contre la grande mosquée de Marseille…
J.M.L. : C’est parce que derrière il y a des substrats politiques. Il y a une influence de pays comme l’Arabie Saoudite ou le Qatar qui ne me plaît pas. La finalité religieuse est ambiguë. Je ne suis pas contre une grande mosquée mais il ne doit y avoir aucune contribution des pouvoirs politiques. À Marseille, la Ville a fait un cadeau en cédant un terrain à un prix dérisoire (NDLR : loyer annuel de 25 000€ versé à la Ville par l’association « Mosquée de Marseille »). Un projet de mosquée doit être entièrement privé. Le terrain aurait dû être acheté. Je suis pour l’annulation du permis de construire.

- Vous parlez du Qatar avec méfiance. Pourtant à Paris, les Qataris font rêver tous ceux qui aiment le foot…
J.M.L. : Ce n’est pas une raison pour apprécier le Qatar. Si demain c’est la mafia qui met de l’argent dans le PSG, vous applaudirez, vous ?

- Marseille a pris un arrêté antimendicité. Qu’est-ce que cela vous inspire ?
J.M.L. : C’est dérisoire. L’arrêté ne résoudra pas le problème de la mendicité, ni les questions d’insécurité. Le chômage augmente, la population s’appauvrit. Il y a un vrai problème économique. On ne réglera rien avec des amendes.

- La préfecture a mis les gros moyens pour lutter contre la délinquance au centre-ville. Mais ailleurs, la population se plaint d’être oubliée. N’y a-t-il pas un déséquilibre en matière de sécurité ?
J.M.L. : Avec la réduction des effectifs de police, il ne faut pas s’attendre à ce que les pouvoirs publics agissent sur tout le territoire. On n’a pas tenu compte de l’acuité des problèmes qui sont la conséquence de l’immigration. On doit protéger les frontières. Le rôle de la police est dérisoire. Cela ne suffira pas à lutter contre la délinquance.

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Retrait de permis pour Jean-Paul Huchon contrôlé à 171 km/h sur l’A13

Posté par PDF87 le 24 octobre 2011

null
Le président de la région Ile-de-France, Jean-Paul Huchon, a été contrôlé dimanche après-midi à 171 km/h au lieu des 130 km/h réglementaires sur l’A13.

Son permis de conduire lui a été confisqué sur le champ. Le président socialiste de la région Ile-de-France, Jean-Paul Huchon, a été contrôlé dimanche après-midi à 171 km/h au lieu des 130 km/h réglementaires sur l’autoroute A13, à la hauteur d’Evreux (Eure) en direction de Paris.

Les gendarmes qui ont contrôlé le président du Syndicat des transports d’Ile-de-France (Stif), ont procédé à la rétention de son permis, comme le veut la loi, a indiqué une source proche du dossier, confirmant une information de TF1 et de LCI.

Jean-Paul Huchon, qui a pour l’instant refusé de commenter cet épisode, conduisait un véhicule de fonction du Conseil régional, une Saab deux litres, selon une source régionale.
Une voiture qu’il peut, en tant que président de la région, utiliser sur son temps libre sous réserve de le déclarer fiscalement comme avantage en nature. Le socialiste avait déjà eu, toujours selon cette source, un retrait de permis de conduire dans le passé.

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

1...34567...93
 

En Parler-EN PARLER_DE VIVE... |
rcdtubirets |
rogerbardelaye |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | DEMOCRATIE MUSULMANE
| AGIR ENSEMBLE POUR LA COTE ...
| CHANGER L'ALGERIE