France : Drogue, entre 3 et 4 milliards d’euros de chiffre d’affaires annuel

Posté par PDF87 le 13 novembre 2011

null
Ces chiffres correspondent à l’estimation de l’OCRTIS (Office central de répression du trafic illicite des stupéfiants). À titre de comparaison, c’est un peu plus d’un mois de la facture pétrolière française ou encore le chiffre d’affaires annuel de l’industrie du poisson, en 2009.

Le mieux connu de ce marché est celui de la résine de cannabis, qui s’est largement « professionnalisé » depuis une vingtaine d’années. L’étude de l’OFDT de 2007 portant sur les gains des dealers de cannabis dans l’Hexagone permet de se faire une idée de l’ampleur réelle des problématiques afférentes au blanchiment de l’argent de la drogue à partir d’une estimation du chiffre d’affaires, évalué à 832 millions d’euros.

Les « petits » dealers de rue, les plus nombreux, gagneraient des sommes d’argent très limitées, tandis que les intermédiaires situés dans la chaîne du trafic juste après les semi-grossistes seraient plutôt dans des logiques de consommation ostentatoire à faible impact en termes de pratiques de blanchiment.»

Ainsi, dans bon nombre de cas, l’argent de la drogue répond à une logique de promotion sociale individuelle assise sur un besoin de reconnaissance sociale. La plupart des dealers ne se projettent pas dans une logique d’accumulation mais « flambent » les revenus de leur activité illicite, le plus souvent en produits de marque, voire de luxe. Ils suivent une logique de court terme, sacrifiant au passage leurs perspectives d’insertion légale.

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

« Trop d’individus sur Terre = trop de blancs ! »

Posté par PDF87 le 13 novembre 2011

null
Un article de Claude LORNE paru sur Metamag :

L’idée culpabilisatrice chemine dans des esprits et des comportements

Il est né le divin enfant. Non pas Giulia, le bébé Bruni-Sarkozy qui a vu le jour un peu trop tôt, mais Danica, une petite Philippine que l’ONU a tenu à distinguer, le 31 octobre, comme étant le sept milliardième être humain arrivé sur la Planète bleue. Qui ne comptait que 1 milliards d’habitants en 1900, mais 6 milliards d’habitants un siècle plus tard et, au rythme de l’inflation (un milliard de rab’ par douzaine d’années), devrait approcher les 10 milliards en 2060. Une masse énorme que nul ne sait comment nourrir, abreuver et faire vivre décemment.

Si, quelqu’un a trouvé une solution. Et, cocorico ! c’est un Français. Yves Cochet, député de la 11ème circonscription de Paris.
Discourant le 4 avril 2000, lors d’un colloque de la revue de la décroissance Entropia, il déclarait froidement, alors que le continent asiatique, avec ses 4,2 milliards d’habitants, représente plus de la moitié de la population mondiale, qu’«un bébé européen de plus et c’est la planète qui souffre ».

null null
Pour Yves Cochet et Michel Tarrier : faire des enfants tue

En effet, chaque enfant ayant sous nos climats «un coût écologique comparable à 620 trajets Paris-New York », la Commission de Bruxelles s’honorerait selon Cochet en imposant une directive «grève du troisième ventre qui inverserait l’échelle des prestations familiales ». Son injonction ayant tout de même provoqué une certaine émotion, le député -qui n’est pas un élu lambda puisqu’il fut jusqu’au 6 mai 2002 ministre de l’Aménagement du Territoire et de l’Environnement dans le gouvernement de Lionel Jospin- expliqua pour sa défense qu’il… ignorait qu’un journaliste assistait au débat !

En 1996, c’est ce dangereux zozo, raciste carabiné de surcroît, qui avait coordonné les groupes de travail Verts-PS en vue d’un accord politique et électoral pour les élections législatives. Jouera-t-il le même rôle auprès de François Hollande ; pour préparer l’horizon 2012 ? En tout cas, et si l’on ose dire dans son cas, il a déjà fait des petits.

L’entomologue Michel Tarrier entonne la même antienne dans « Faire des enfants tue. Éloge de la dénatalité » et le 26 octobre dernier, dans le quotidien gratuit Métro, le démographe Gilles Pison convenait qu’« on arrivera sans doute à nourrir 10 milliards d’habitants demain aussi bien, voire mieux, que 7 milliards aujourd’hui », mais à condition que les Occidentaux renoncent à procréer, car « le milliard d’individus vivant dans les pays industrialisés du Nord est en effet à lui seul à l’origine de l’essentiel du réchauffement climatique survenu jusqu’ici.». « Très gourmand en ressources énergétiques et très polluant, son mode de vie n’est donc pas applicable à une population de 7 milliards ».

null
Gilles Pison

Mais est-ce la faute des Islandais ou des Finnois si les classes moyennes du sud —indiennes, chinoises et latino-américaines notamment, qui représentent déjà plus d’un milliard de bipèdes— consomment elles aussi à tout-va, se souciant de l’avenir de la planète et du dérèglement climatique comme de leur premier téléphone portable ? Mais, bien sûr, nul ne se hasardera à reprocher aux naturels du Chiapas, de l’Uttar Pradesh et du Se-Chuan leur soif de consommation parmi ceux qui flétrissent l’insupportable égoïsme des Blancs.
null

Mais que la Gauche se console. Si son héros s’est noyé dans son propre stupre, elle a déjà gagné. Le 3 octobre, on apprenait qu’une dame juge de Bayonne avait, « au nom de l’intérêt des enfants », accordé à une femme, pacsée avec une autre, l’autorité parentale conjointe sur les jumelles mises au monde par cette dernière — ce qui revient à entériner l’homoparentalité, sans qu’à notre connaissance le parquet ait jugé bon de faire appel de ce jugement révolutionnaire. Mais quoi ! on n’arrête pas le progrès.

null

Une semaine plus tôt, d’autres magistrats, à Brest cette fois, planchaient sur le cas — épineux — d’un certain Wilfrid, tout récemment devenu Chloé grâce aux miracles de la science, mais désireux de changer son état-civil, tout en conservant son contrat de mariage et son statut de pater familias. Avec le plein accord de sa légitime qui, elle-même lesbienne, clame qu’elle l’aime plus que jamais et qu’elle l’avait d’ailleurs épousé « parce qu’il a toujours été efféminé ».

Or, le représentant du parquet a fait savoir qu’il n’émettrait pas d’opposition à cette singulière demande, qui va bouleverser le droit familial puisque les magistrats brestois pourraient bien, à l’issue de leurs délibérés, prononcer « le premier mariage homosexuel de France », comme s’en est réjoui Me Ludot, avocat du couple.

null
Trop d’individus sur terre = trop de blancs

Selon un sondage Ifop réalisé pour Dimanche Ouest-France (du 6 novembre), et dont nul ne s’est vraiment soucié de vérifier le bien-fondé, « les Français sont à une large majorité (63%) favorables au mariage homosexuel et à 58% à l’adoption par les couples homosexuels ». La vox populi, du moins telle que l’interprètent les « machines à fabriquer l’opinion », ayant parlé, les corps constitués doivent suivre, et au trot !

Reste à savoir si, en ces temps de surpopulation, les couples et les adoptants homosexuels pourront fonder de grandes familles. Aucun souci à se sujet. Nul doute que M. Cochet, notre nouveau docteur Malthus, se fera un plaisir et un devoir de consentir une exception en leur faveur.

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Hollande: un jeune marocain sur trois est un délinquant.

Posté par PDF87 le 13 novembre 2011

null

LA HAYE, 10/11/11 – Dans les communes où résident de nombreux colons marocains, une moyenne de 38,7 pour cent des jeunes marocains âgés entre 12 et 24 ans ont été interpellé par la police une ou plusieurs fois. Les filles sont également concernées par ce phénomène rapporte le journal de l’administration publique Binnenlands Bestuur.

En tête de liste se trouve la ville de Den Bosch. Dans cette ville, 47,7 pour cent des jeunes marocains mâles de 12-24 ans ont été soupçonnés de crimes dans les cinq dernières années. Suivent Zeist avec 47,3 %, Gouda (46,3 %), Veenendaal (44,9%) et Amersfoort (44,6%). Les pourcentages indiqués à Maassluis, Oosterhout, Schiedam, Nimègue, Utrecht, Ede, Leiden et Den Haag dépassent également les 40%. Ce sont les crimes contre les biens et les violences sur les personnes qui prédominent.

Les chiffres proviennent d’une étude réalisée par l’institut de recherche Risbo de l’Université Erasmus à Rotterdam, commandée par le ministère des Affaires intérieures.source

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Nouveau sondage

Posté par PDF87 le 12 novembre 2011

Un nouveau sondage vous est proposé à la gauche de votre écran.

null

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Réunion de Synthèse Nationale

Posté par PDF87 le 12 novembre 2011

chantierdarnac044.jpgUne fois de plus, malgré toutes les tentatives d’intimidations, la journée annuelle de Synthèse nationale a remporté un immense succès !

 

Plus d’un millier de personnes ont participé à la 5ème journée de Synthèse nationale

P1080455.JPGP1080447.JPGP1080436.JPGP1080518.JPGchantierdarnac0461.jpg

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Grèce : l’extrême droite fait son entrée au gouvernement

Posté par PDF87 le 12 novembre 2011

null
L’Eglise et l’Etat n’étant pas séparés en Grèce, les membres du gouvernement ont prêté serment dans la résidence présidentielle, lors d’une cérémonie religieuse orthodoxe présidée par le chef de l’Eglise grecque Mgr Iéronymos. Ici, le Premier ministre Lucas Papademos.

Socialistes, droite mais aussi extrême droite composent le nouveau gouvernement de coalition dirigé par Lucas Papademos, l’ancien vice-président de la Banque centrale européenne. Sur les 17 ministres nommés, 14 appartiennent à la majorité du Pasok, le parti socialiste grec.
Ainsi Evangélos Vénizélos conserve son porte-feuille de vice-Premier ministre et Finances. L’équipe comprend aussi neuf ministres adjoints et 21 secrétaires d’Etat. Les Affaires Etrangères échoient à un libéral de Nouvelle démocratie (ND), l’ex-Commissaire européen Stavros Dimas. Evénement inédit depuis 1974 et la chute de la dictature des colonels, l’extrême droite refait son apparition aux affaires.

Quatre membres d’extrême droite au gouvernement. Sur les 47 membres du gouvernement, quatre appartiennent au parti d’extrême-droite Laos, devenu la quatrième formation parlementaire du pays. L’avocat de 47 ans, Makis Voridis, issu de l’organisation de jeunesse du parti juntiste et longtemps proche du Front national français de Jean-Marie Le Pen, a été nommé ministre des Transports, tandis qu’Adonis Georgiadis, notamment co-éditeur d’un sulfureux pamphlet antisémite accède au secrétariat d’Etat au développement et à la Marine marchande. Un autre secrétaire d’Etat ainsi qu’un ministre adjoint de Laos ont été nommés.

Stavros Dimas (ND) chef de la diplomatie. L’ancien commissaire européen à l’Environnement Stavros Dimas, âgé de 70 ans, revient ainsi en première ligne sur une scène politique où il a entamé sa carrière au retour de la démocratie dans le pays, en 1974, sous les couleurs du parti conservateur de la Nouvelle Démocratie (ND) qui venait à peine de naître. Il décroche une place de choix dans le nouveau gouvernement grec avec un poste de ministre des Affaires étrangères pour porter la voix de l’opposition de droite au sein de la coalition gouvernementale.

Evangélos Vénizélos (Pasok) reste aux Finances. Propulsé aux manettes de l’Economie en juin, lors du dernier remaniement tenté par Georges Papandréou pour reprendre le contrôle d’un pays et d’un parti gagnés par la fronde contre l’austérité, Evangélos Vénizélos a depuis mis toute sa faconde et son énergie à imposer aux Grecs les nouveaux sacrifices exigés par les créanciers et partenaires du pays. Il pilotera les négociations pour le désendettement du pays. Cet homme au physique imposant de 54 ans a contribué à l’éviction du Premier ministre Georges Papandréou, dont il fut un rival malheureux au sein du parti socialiste (Pasok).

Quatorze ministres socialistes sur 17. Douze ministres socialistes sortants sont maintenus à leurs postes, dont Andréas Loverdos, Anna Diamantopoulou et Georges Papaconstantinou aux ministères sensibles, respectivement à la Santé et à l’Education, et à l’Environnement-Energie. Georges Stavropoulos, ex-juge du Conseil d’Etat et ex-conseiller juridique de Georges Papandréou est nommé porte-parole du nouveau gouvernement. L’Intérieur est sous la houlette de Tassos Yannitsis, ex ministre dans les gouvernements socialistes de Costas Simitis (1996-2004), qui remplace Haris Kastanides, qui s’était exprimé en faveur du projet de referendum avorté.

Grands absents : les communistes. Troisième parti représenté au parlement le parti communiste, et les partis de gauche radicale avaient refusé d’entrer au gouvernement après l’appel à l’union nationale lancé par le Président de la république Carolos Papoulias et le Premier ministre précédent Georges Papandréou pour favoriser l’adoption de mesures de sauvetage du pays menacé de faillite.

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Carl Lang dans le Limousin

Posté par PDF87 le 10 novembre 2011

Carl Lang dans le Limousin CARL%20LIMOGES

Publié dans Non classé | 3 Commentaires »

La Charte de l’Union de la Droite Nationale

Posté par PDF87 le 10 novembre 2011

null

L’Union tient à affirmer sa volonté d’incarner le grand mouvement populaire de redressement national dont la France a besoin, en particulier en vue des échéances électorales à venir. Un mouvement ancré dans la fidélité à ses valeurs et à ses principes fondamentaux partagés par un nombre croissant de nos compatriotes. Mais aussi un mouvement conscient des réalités du XXIème siècle, ancré dans les traditions et tourné vers la modernité et l’avenir.

L’Union s’organise sous la forme d’une confédération regroupant les mouvements, cercles, publications, associations et personnalités nationales qui adhèrent à la charte ci-dessous. Chaque composante de l’Union conserve, son identité et sa liberté.

1- Rupture avec le mondialisme, mise en place d’un système de régulation commerciale et financière et de protection économique aux frontières de l’Europe afin d’organiser la ré-industrialisation de la France et la reconquête du marché européen. Affirmation des principes économiques de préférence régionale, nationale et européenne et d’autonomie dans les domaines stratégiques.

2- Défense du monde paysan, de la ruralité, de notre patrimoine naturel et de notre environnement.

3- Organisation du retour au pays des populations déracinées et refus de la colonisation migratoire de peuplement ainsi que du communautarisme, destructeurs de l’identité et de l’unité nationale.

4- Application de l’exclusivité nationale en matière de prestations sociales et familiales et de la préférence nationale et européenne pour le droit au travail et le logement.

5- Affirmation du principe d’acquisition de la nationalité par la filiation et suppression du droit du sol et de la double nationalité pour les non-européens. Déchéance de la nationalité pour les criminels d’origine étrangère et expulsion à l’issue de leurs peines.

6- Maintien des libertés individuelles de conscience et de religion mais refus de l’islamisation de notre société et rejet de la charia comme principe de vie collective.

7- Rétablissement de la sécurité des biens et des personnes, de la justice et de l’ordre sur l’ensemble du territoire national.

8- Renforcement des moyens de l’armée au service de la sécurité intérieure et extérieure et mise en place d’un service civique sous la forme d’une garde nationale.

9- Réforme des institutions et des politiques européennes au profit d’une Europe indépendante et puissante composée de nations souveraines et de peuples libres, fidèle à ses racines helléniques, latines et chrétiennes. Promotion de l’histoire de France, de la civilisation européenne et refus de toute repentance

10- Rétablissement des valeurs familiales et des principes fondateurs de notre civilisation, en particulier à l’école et dans le cadre de notre politique culturelle. Mise en place d’une grande politique familiale et nataliste.

11- Rétablissement de la libre communication des pensées et des opinions. Abolition des lois liberticides et anti-françaises.

12- Rendre la parole au peuple français par l’instauration effective de la démocratie directe: Inscription dans la Constitution du référendum d’initiative populaire et du référendum véto à tous les niveaux de décision (de la commune à l’Etat). Instauration du scrutin proportionnel intégral pour toutes les élections.

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

L’UNION DE LA DROITE NATIONALE EST NÉE

Posté par PDF87 le 10 novembre 2011

null

null

De gauche à droite : Hubert Savon (MNR), Carl Lang (PdF), Roland Hélie (Synthèse nationale), Robert Spieler (NDP). Photo D.R.

Pour eux, le Front national est devenu un parti du système au même titre que l’UMP ou le PS. Eux ce sont les déçus de ce qu’ils appellent désormais le Front familial en référence au passage de témoin entre Jean-Marie Le Pen et sa fille Marine. Pas question pour Carl Lang (PdF), Robert Spieler (NDP), Annick Martin (MNR), Roland Hélie président de Synthèse Nationale, de laisser à Marine Le Pen le monopole du combat national.

Union de la Droite Nationale ou UDN tel est le nom adopté par ces divers mouvements et associations qui s’opposent à la nouvelle orientation politique prise par le Front national sous la direction de Marine Le Pen.

Dans le “bulletin de naissance” distribué aux journalistes présents mardi matin dans un hôtel parisien les responsables de ces petits partis détaillent les raisons qui les ont amenés à se fédérer pour participer aux prochaines échéances électorales, présidentielle d’abord et législatives ensuite.

Parmi les griefs retenus contre la nouvelle direction du FN : l’abandon des “fondamentaux du camp nationaliste et identitaire” pour complaire au “politiquement correct” et de citer l’ambiguïté du FN sur l’islam (Jean-Marie Le Pen qui se prononce en faveur d’une grande mosquée à Marseille) et le discours résolument laïciste de sa fille ou bien encore l’acceptation du parti à considérer les immigrés comme “des branches de l’arbre France”.

Les membres signataires de la charte de l’UDN se fixent comme objectif de lutter pour “la décolonisation de la France et de l’Europe”,” la défense intransigeante de l’identité nationale et européenne, dans le respect des identités régionales”.

C’est l’ancien secrétaire général du FN et aujourd’hui président du Parti de la France, Carl Lang qui sera le candidat de l’UDN à l’élection présidentielle de 2012. L’Union de la Droite Nationale prévoit également de présenter 200 candidats aux élections législatives qui suivront.

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Synthèse Nationale; vendredi 11 novembre

Posté par PDF87 le 7 novembre 2011

null

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

12345...93
 

En Parler-EN PARLER_DE VIVE... |
rcdtubirets |
rogerbardelaye |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | DEMOCRATIE MUSULMANE
| AGIR ENSEMBLE POUR LA COTE ...
| CHANGER L'ALGERIE