Changement de site

Posté par PDF87 le 3 décembre 2011

Chers amis,

Suite à plusieurs problèmes techniques répétitifs, la fédération du Parti de la France du Limousin a décidé de changer d’hébergeur. En cliquant sur le lien suivant, vous parviendrez à notre nouveau site  »  en cours de construction « . Merci de votre soutien et de votre compréhension.

http://pdflimousin.over-blog.com/

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Nouvelle forte hausse du chômage en octobre

Posté par PDF87 le 28 novembre 2011

null
Le nombre d’inscrits à Pôle emploi en catégorie A a bondi de 34.400, à plus de 2,81 millions de personnes. Du jamais vu depuis presque 12 ans.

Xavier Bertrand avait annoncé la couleur dès dimanche soir. Le nombre de demandeurs d’emploi inscrits en catégorie A à Pôle emploi a effectivement augmenté en octobre. Et fortement: +34.400 personnes, l’équivalent du nombre d’habitants de Mâcon, la 217e ville de France. Il y a donc désormais 2,81 millions de personnes sans emploi en France métropolitaine. Il faut remonter près de douze ans en arrière, en décembre 1999, pour retrouver un tel niveau. La hausse en catégorie A sur un an frôle de nouveau 5%, un rythme de progression qui n’avait plus été atteint depuis août 2010.

La dégradation du nombre de chômeurs en octobre est plus mesurée (+0,4%, soit +17.200 personnes) si on inclut les inscrits en catégorie B et C (demandeurs d’emploi ayant exercé une activité réduite). Cette nouvelle hausse porte toutefois à près de 4,2 millions le nombre de chômeurs dans les catégories A, B et C. Un nouveau record.

Les plus de 50 ans continuent de souffrir de la crise. Le nombre de «quinquas» inscrits à Pôle emploi a bondi de 1,4% sur un mois, à près de 850.000, portant à 15,3% la progression sur douze mois et à 40 le nombre de hausses enregistrées en… 41 mois.

Comme à l’accoutumée, les jeunes de moins de 25 ans s’en tirent un peu mieux, la progression de leur nombre d’inscrits restant limitée à 0,2% sur un mois et à 1,2% sur un an. Si le nombre de chômeurs de longue durée (sans emploi depuis plus d’un an) stagne en octobre, à près de 1,6 million, la situation est en revanche de plus en plus préoccupante pour les inscrits depuis plus de trois ans. Leur progression atteint 1,7% sur un mois et surtout 21,5% sur un an.

La CFDT exige des mesures fortes
Dernier indicateur inquiétant et aussi très révélateur de l’état de la dégradation de la conjoncture, le nombre d’offres emplois satisfaites par Pôle emploi a plongé de 7,8% sur un mois. Pis, il repasse sur un an -comme les offres d’emploi collectées- dans les négatifs (-1,7%), soit un retour onze mois en arrière qui ne présage de rien de bon.

«Le rebond de la crise, les plans d’austérité en France et en Europe avec leurs conséquences sur la croissance ne laissaient pas espérer autre chose», s’emporte Laurent Berger, le «M. Emploi» de la CFDT, qui «demande au gouvernement de convoquer un sommet social pour construire des mesures fortes pour l’emploi et contre le chômage.»

Et le syndicat d’exiger «la mise en place d’un plan de soutien à l’emploi, avec des dispositifs de chômage partiel, de formation et de cellule de reclassement, pour les salariés les plus précaires, des moyens renforcés pour Pôle emploi et un soutien spécifique à l’emploi des jeunes.»

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

La Chronique des Lémovices

Posté par PDF87 le 28 novembre 2011

logopdfvert21.jpg

Les perspectives de l’élection présidentielle de 2012 : questionnements légitimes.

Le propos se concentrera surtout sur les candidatures de la Droite Nationale et ses impacts.

Le terme élection semble sujet à caution car avant d’élire, il faut choisir. En ces circonstances, il convient de préférer la sélection à l’élection. Même si ce procédé en rebutera certains, il est incontournable afin de voir ses valeurs représentées par un chef digne de sa fonction.

Toutefois cette sélection est double : il faudra non seulement choisir un chef compétent mais aussi tenir compte de la concurrence au sein de notre famille politique, ou du moins celle de ceux qui prétendent en faire partie. Quant à la présence des partis hostiles, certes concurrents mais intégrés depuis fort longtemps dans le Système, il serait hors de propos de leur faire de la publicité.

En ce qui concerne le camp nationaliste, la configuration est plus ambiguë. D’un côté, nous avons la présence d’un Front national idéologiquement édulcoré, de l’autre celle de Carl Lang, fondateur de P.D.F et candidat à l’Union de la Droite Nationale.

La candidature de Carl Lang, pour tout militant nationaliste chevronné, représente un engagement de conviction, insensible aux concessions imposées par le système verrouillé et fondamentalement opposé à toute résistance nationaliste, ne serait-ce que sous une forme velléitaire !

Ce constat concerne surtout la sphère nationaliste mais qu’en est-il du peuple français, souvent indécis ou bien peu informé des réalités en raison des difficultés quotidiennes totalement incompatibles avec les surcharges médiatiques ( sans parler des éléments indifférents à la politique, mais c’est un autre débat) ?

Il en résulte qu’une forte majorité de Français épuisés par la crise et ses dégâts collatéraux risquent fort de se prononcer pour Marine Le Pen, ou pire encore pour l’U.M.P , faute d’avoir été informés au préalable.

Face à ce unique mauvais plan, quels moyens déploiera le P.D.F pour se distinguer de ces deux principaux concurrents par la sémantique, sans être tenu responsable d’un éventuel échec du camp national ? A moins, bien sûr, que les voix se concentrent majoritairement sur le Front national et sur le P.D.F en rejetant de ce fait les partis trompeurs ? Ne peut-on pas craindre toutefois la présence de l’ U.M.P qui pourrait droitiser son discours afin de « rééduquer » socialement et perfidement l’électeur légitimement courroucé ?

Ne possédant pas de dons de voyant, je me permets, chère équipe du P.D.F 87, de vous citer ces biens sages paroles de José Antonio Primo de Rivera : « Le combat que nous menons ne peut être que celui d’une minorité inaccessible au découragement » .

Puisse ce voeu se réaliser et s’appliquer à tous les Français conscients des dangers mortels les guettant pour les années à venir.

Vous incarnez la phalange, n’en doutons point. Désormais, le plus difficile sera de la prolonger avec des bras armés et non pas des bras cassés, sans oublier les jambes et les pieds qu’il faudra éviter de mouler dans l’argile.

Publié dans Non classé | 1 Commentaire »

Crise de la dette : Moody’s promet le pire à l’Union Européenne

Posté par PDF87 le 28 novembre 2011

L’agence Moody’s estime que tous les pays de l’Union européenne risquent de voir leur note abaissée à cause de la crise de la dette.
null
Les perspectives économiques de l’Europe s’assombrissent encore. L’aggravation rapide de la crise de la dette dans la zone euro menace les notes de solvabilité de tous les Etats européens, a averti dimanche l’agence d’évaluation financière américaine Moody’s.

Dans un «commentaire spécial» sur les pays européens, Moody’s considère que, sans autre défaillance que celle de la Grèce, la zone euro maintiendra son unité.

Elle indique cependant que ce «scénario positif» est porteur de conséquences négatives pour les notes des pays de l’UE. L’agence, qui a récemment averti que la France pourrait perdre son «triple A», estime qu’aucun pays n’est à l’abri d’un abaissement de sa note, même parmi les plus solides, comme les Pays-Bas, l’Autriche, la Finlande ou l’Allemagne. «L’aggravation ininterrompue de la crise de la dette publique et des banques de la zone euro menace la qualité de crédit de tous les pays européens», écrit-elle, cette note permettant aux pays d’emprunter à des taux avantageux.

«Alors que la zone euro dans son ensemble possède une force économique et financière énorme, la faiblesse de ses institutions continue d’entraver la résolution de la crise et de peser sur les notes», ajoute-t-elle. «En l’absence de mesures politiques qui stabiliseraient la situation des marchés à court terme, ou de stabilisation de ces marchés pour toute autre raison, le risque de crédit (associé au pays européens) va continuer de monter», estime encore Moody’s.

Vers d’autres défaillances d’Etats de la zone euro

Moody’s écrit encore que «l’élan politique pour mettre en oeuvre une solution efficace à la crise pourrait n’être trouvé qu’après une série de chocs, ce qui pourrait mener davantage de pays à se voir privés d’accès aux marchés du financement pour une période prolongée». L’agence fait référence à l’Irlande, la Grèce, le Portugal ou la Hongrie, qui ont dû bénéficier d’un ou plusieurs plans de sauvetage financier de la part de l’Union européenne ou du FMI. Selon elle, d’autres pays pourraient avoir besoin de ce genre de solution si l’UE ne trouve pas rapidement une réponse adéquate à la crise. Ces pays verraient alors très probablement leur note abaissée à celle d’un investissement «spéculatif».

Au vu des événements des dernières semaines, Moody’s envisage même «un scénario encore plus négatif». Selon elle, «la probabilité de défaillances multiples d’Etats de la zone euro n’est plus négligeable». Ces défaillances, si elles se produisaient, amèneraient un ou plusieurs pays à quitter la zone euro, ajoute l’agence. Ce scénario d’une «fragmentation de l’euro» aurait des «répercussions négatives pour tous les pays de la zone euro et de l’UE». Pour Moody’s, enfin, de nouveaux «chocs» (plans de sauvetage, hausse des taux auxquels les Etats empruntent) sont «susceptibles de mener à des changements de note au cas par cas» pour certains pays.

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Ouverture du blog régional du Parti de la France en région de Franche-Comté

Posté par PDF87 le 27 novembre 2011

Ouverture du blog régional du Parti de la France en région de Franche-Comté banniere3

http://partidelafrance-franchecomte.com/

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Canada : une femme condamnée à apprendre l’islam pour avoir arraché un voile

Posté par PDF87 le 27 novembre 2011

Une femme, qui a plaidé coupable d’agression pour avoir tiré le niqab d’une musulmane dans un centre commercial de Mississauga en Ontario, a reçu une sentence suspendue vendredi.
null

Rosemarie Creswell, emprisonnée à la mosquée de Mississauga
Rosemarie Creswell a plaidé coupable d’agression, après que la caméra de sécurité du centre commercial l’a montrée en train d’arracher le niqab d’Inas Kadri au Centre Sheridan de Mississauga, en août 2010. Kadri était accompagnée de ses deux jeunes enfants au moment de l’attaque.

La victime affirme que deux femmes se sont approchées d’elle et que l’une d’elles a commencé à l’admonester. «Elle a critiqué ma religion, mon voile facial et ma présence au Canada», a déclaré Kadri à l’émission Metro Morning sur la radio de CBC vendredi. «Ce fut un choc».

Le juge Ian Cowan a condamné Creswell à une peine avec sursis et à un an de probation et de service communautaire. Cela signifie qu’elle aura un casier judiciaire mais qu’elle ne sera pas emprisonnée. «À quoi pensiez-vous… », a-t-il dit. On ne peut pas tolérer que des gens soient agressés à cause de leur différence».

Le juge a proposé que Creswell accomplisse une partie de ses travaux communautaires dans une mosquée locale afin d’en apprendre davantage sur l’islam.

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Carl Lang dans le populaire

Posté par PDF87 le 26 novembre 2011

Notre surprise fut de taille: Le jour de la parution de l’article sur la venue de Carl Lang à Limoges, le populaire fait grève!!! Pratique néanmoins courante dans la région!

Nous pouvons donc lire l’article uniquement en format PDF sur le site du populaire.

http://www.centrefrance.com/gratuit/P/26/P_HV_20111126.pdf (page 8)

carllanglimoges003.jpgcarllanglimoges004.jpg

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Carl Lang à Limoges

Posté par PDF87 le 25 novembre 2011

Carl Lang est arrivé ce matin par la gare de Limoges faisant ainsi concurrence à Mme Tautou. Après une interview pour le site DN France (voir liens) de notre ami qui a fait le déplacement spécial de St Etienne, nous nous sommes rendus au siège de France 3 Limousin, notre Président étant l’invité du jour. http://www.pluzz.fr/jt-12-13-limousin-2011-11-25-12h00.html (à partir de 09 min 40). Après une intervention courte mais très efficace, nous nous sommes rendus au déjeuner-débat qui a rassemblé pas moins de 40 militants. A 14h30 Carl Lang s’est rendu à la conférence de presse pour présenter son projet pour la présidentielle où il a fait face à des journalistes hostiles, mais notre Président est resté vainqueuer de cette situation, doté d’ un calme imperturbable il a réussi à transmettre tous les messages de la candidature de l’ Union de la Droite Nationale pour 2012. Le soleil étant parmi nous, nous avons fini cette formidable journée entre militants en attendant la prochaine visite du Président en Février ou Mars 2012. 

carllanglimoges054.jpgcarllanglimoges091.jpgcarllanglimoges065.jpgcarllanglimoges061.jpgcarllanglimoges050.jpgcarllanglimoges039.jpgcarllanglimoges012.jpgcarllanglimoges017.jpgcarllanglimoges090.jpg

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Délinquance : davantage d’étrangers mis en cause

Posté par PDF87 le 25 novembre 2011

null
L’augmentation depuis 2008 dépasse 40 % pour les cambriolages et 37 % pour les vols avec violence.

» Pourquoi distinguer Français et étrangers ?

L’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP), présidé par Alain Bauer, aborde un sujet sensible. Dans son dernier rapport annuel, il publie une «fiche thématique» traitant des «Français et étrangers mis en cause pour crimes et délits non routiers en 2010» , en prenant soin de mettre de côté les infractions spécifiques à la législation sur l’immigration illégale, afin que les deux catégories concernées soient étudiées à l’aune des mêmes critères. Et la surprise est de taille. Pour certains délits de masse, comme les cambriolages, le nombre d’étrangers mis en cause a augmenté «de plus de 40 % depuis 2008» et de «37,4 % pour les vols avec violence» . Des hausses sans commune mesure avec celles constatées pour les auteurs de nationalité française ( voir notre infographie ).

Est-ce le signe que la police focalise depuis deux ans son activité sur une population en particulier ? Faut-il plutôt y voir la manifestation d’une récente vague de délinquance importée, très active sur certains types de délits, à l’image de cette «délinquance itinérante» roumaine qui donne tant de fil à retordre aux forces de l’ordre ? L’ONDRP ne s’aventure pas sur ce terrain. En attendant une étude complémentaire commandée par le ministre de l’Intérieur, Claude Guéant, ses experts se contentent de «mouliner» la statistique déjà disponible, principalement «l’état 4001» mis à jour au quotidien dans les casernes et les commissariats.

Dynamique propre
Selon ces chiffres, «13 % des personnes mises en cause pour crimes et délits non routiers (hors infractions à la législation sur les étrangers) en 2010 sont de nationalité étrangère», soit 137.000 individus sur le million de personnes mises en cause en France l’an dernier. Par «mis en cause», il faut entendre «la partie des auteurs qui a été identifiée par le travail d’élucidation de la police et de la gendarmerie».

Cette proportion augmente donc concernant les étrangers pour les atteintes aux biens avec ou sans violence. «Entre 2008 et 2010, le nombre d’étrangers mis en cause pour atteintes aux biens (vols, destructions ou dégradations) est passé de 35.570 à 47.186, soit + 32,7 %», constate l’Observatoire Bauer. Les étrangers représentent 15 % des mis en cause pour ce type de faits.

«Pour les vols sans violence, la hausse des mises en cause entre 2008 et 2010 est la conséquence exclusive de celle des mis en cause de nationalité étrangère puisque, parallèlement, le nombre de Français mis en cause décroît», précise l’ONDRP. Ses criminologues ajoutent : «Pour les vols avec violences, les mis en cause étrangers représentent plus de 46 % de la hausse sur deux ans, soit une proportion trois fois supérieure à leur part au sein des mis en cause». La catégorie étudiée semble donc obéir à une dynamique propre, si l’on en croit ce qu’indique la police dans ses statistiques d’activité. Elle est d’ailleurs plus ou moins intense selon le type de délit.

Alors que les cambriolages ont eu tendance à augmenter ces deux dernières années, l’Observatoire Bauer fait ainsi ce constat : «Les mis en cause étrangers ont contribué pour plus d’un tiers à la hausse en volume des mis en cause pour cambriolages de locaux d’habitation principale sur deux ans.» En clair : ils sont davantage «concernés» par la hausse de l’élucidation policière dans ce type d’affaires. Mais l’ONDRP ne va pas jusqu’à dire qu’ils sont le moteur de la hausse des cambriolages de résidences principales.

Les cambriolages de commerces connaissent les mêmes évolutions. «La hausse de ces cambriolages est composée pour plus de moitié de personnes de nationalité étrangère», assure l’équipe d’Alain Bauer. Qui relève trois autres types d’infractions ou la part des mis en cause étrangers augmente de façon très significative : les vols à l’étalage (+ 36,4 %), les vols sur chantiers (+ 76,9 %) et les vols à la tire (+ 80,3 %).

Pour l’heure, ces chiffres ne disent rien de la nationalité des auteurs. Mais l’Observatoire national de la délinquance devrait bientôt affiner le portrait.
null

Pourquoi distinguer Français et étrangers ?
En pleine bataille présidentielle, analyser la délinquance selon que l’auteur des faits est de nationalité française ou non pourrait alimenter bien des polémiques. Mais Alain Bauer, qui préside depuis huit ans aux destinées de l’Observatoire national de la délinquance, est difficilement soupçonnable de vouloir faire le lit des extrêmes. «Voilà cent ans, dit-il, que la statistique française sur les crimes et délits distingue les auteurs selon qu’ils sont Français ou étrangers, hommes ou femmes, majeurs ou mineurs.» Son étude ne fait donc que reprendre des données existantes, mais elle les ordonne et les met en perspective, en attendant d’autres développements, notamment selon la nationalité des individus.

Il ne s’agit pas de «statistiques ethniques», puisqu’une nationalité n’est pas une ethnie, encore moins de statistiques sur les immigrés, puisque celles-ci ne sont pas autorisées.

Il y a cinq ans déjà, l’Observatoire national de la délinquance avait rendu publique une étude qui avait dépassionné le débat. On y apprenait que plus les délits étaient graves, plus la proportion d’étrangers mis en cause était faible. Nul ne s’en était alors offusqué.

Aujourd’hui, la «fiche thématique» publiée par l’OND dévoile des évolutions surprenantes par leur ampleur. Les hausses de mises en cause d’étrangers pour des délits particulièrement formateurs du fameux «sentiment d’insécurité» y atteignent 30 %, 40 %, voire 80 %. Il s’agit principalement d’infractions dites crapuleuses, c’est-à-dire commises dans le but d’acquérir un bien. Ce qu’un contexte de crise peut éventuellement expliquer.

Mais il y a aussi des aspects plus positifs. Ainsi, dans le fatras des chiffres livrés par les criminologues, à grand renfort de tableaux et de courbes, il en est un qui interpelle : depuis 2005, la part des étrangers parmi les personnes mises en cause pour violences physiques n’a cessé de diminuer.

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Libye: BHL s’est engagé « en tant que juif »

Posté par PDF87 le 24 novembre 2011

null
Le philosophe Bernard-Henri Lévy a déclaré aujourd’hui que « c’est en tant que juif » qu’il avait « participé à l’aventure politique en Libye », lors de la première Convention nationale organisé par le Conseil représentation des organisations juives de France (Crif). « J’ai porté en étendard ma fidélité à mon nom et ma fidélité au sionisme et à Israël », a-t-il déclaré.
Le Crif tenait à Paris sa première convention nationale, intitulée « Demain les Juifs de France », à laquelle participaient de nombreux intellectuels, politologues, sociologues, chercheurs. Près de 900 personnes ont ainsi assisté à des débats, très ouverts, souvent animés, sur les défis communautaires, les nouveaux visages de l’antisémitisme, ou les nouveaux défis pour les juifs de France.

Bernard-Henri Lévy, invité à s’exprimer sur ce thème a déclaré: « C’est en tant que juif que j’ai participé à cette aventure politique, que j’ai contribué à définir des fronts militants, que j’ai contribué à élaborer pour mon pays et pour un autre pays une stratégie et des tactiques ». « Je ne l’aurais pas fait si je n’avais pas été juif », a poursuivi le philosophe. « Ce que je vous dis là, je l’ai dit à Tripoli, à Bengazi, devant des foules arabes, je l’ai dit lors d’une allocution prononcée le 13 avril dernier sur la grand place de Benghazi devant 30.000 jeunes combattants représentatifs de toutes les tribus de Libye », a-t-il ajouté.

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

12345...93
 

En Parler-EN PARLER_DE VIVE... |
rcdtubirets |
rogerbardelaye |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | DEMOCRATIE MUSULMANE
| AGIR ENSEMBLE POUR LA COTE ...
| CHANGER L'ALGERIE